Découvrir
Vous êtes un Particulier ?
Tout savoir sur la Protection Incendie

Résistance au feu

Résistance au feu

La résistance au feu caractérise le comportement au feu d’un ouvrage.
Lors du développement d’un incendie, les éléments de construction doivent continuer à jouer le rôle qui leur est dévolu malgré l’action du feu, au moins le temps de permettre l’évacuation des occupants et l’intervention des secours.

Les rôles des éléments de construction dans la protection incendie

Les éléments de construction doivent assumer durant un incendie des rôles tels que :

  • limiter la propagation de l’incendie (compartimentage);
  • garantir une atmosphère respirable et claire durant l’évacuation (ventilation/désenfumage) ;
  • limiter les dégagements de chaleur durant la phase d’évacuation (rayonnement limité) ;
  • conserver la fonction de certains équipements(réseaux de télécommunications).

La résistance au feu caractérise le temps pendant lequel des éléments de construction peuvent jouer le rôle qui leur est dévolu malgré l’action d’un incendie. La résistance au feu peut caractériser un produit, un élément ou un ouvrage.

Les degrés de résistance au feu s’expriment en durée :

  • système français en heures : 1/4 h - 1/2 h - 1 h - 1 h 1/2 - 2 h - 3 h - 4 h - 6 h,
  • système européen en minutes : 15, 20, 30, 45, 60, 90, 120, 180, 240, 360.

Depuis la publication de l’arrêté du 22 mars 2004, la résistance au feu des produits de construction, des ouvrages et des parties d’ouvrages fait l’objet d’un classement selon des dispositions unifiées au niveau européen. Des systèmes de classes ont été définis en fonction du type, de l’utilisation et de l’emplacement de l’ouvrage de construction. Basés sur des référentiels communs, ces essais peuvent donc être réalisés au sein de tout organisme accrédité dans de l’espace Européen. Comme pour la réaction au feu , le nouveau système de classement de résistance au feu issu de l’unification européenne cohabite avec le précédent classement selon le référentiel français.


Le classement européen de résistance au feu des produits et éléments de construction  

classement européen de résistance au feu


Les classement français de résistance au feu

Ces classements sont remplacés par les critères de classements européens unifiés présentés dans les points précédents. Ces critères de classement français sont encore très largement utilisés dans la réglementation relative à la sécurité incendie des bâtiments pour exprimer les exigences de performance des produits et éléments de construction.

classement francais resistance feu


Justification des performances de résistance au feu
La performance de résistance au feu d’un produit(1), d’un élément de construction ou d’un ouvrage est
attestée soit :

  • par les informations accompagnant le marquage CE (la performance est donnée dans un procès-verbal rédigé par un organisme accrédité) ;
  • par un procès-verbal en cours de validité au moment du dépôt du permis de construire ou de l’autorisation de travaux ;
  • par une certification (d’un organisme tiers) avec avis favorable du Comité d’Étude et de Classification des Matériaux et éléments par rapport au risque d’Incendie (CECMi) ;
  • par une note de calcul justifiée par les Eurocodes par le fabricant ou constructeur d’un procédé justifié par les Eurocodes ;
  • par un avis de chantier.

(1) Voir article 18 de l’arrêté du 22 mars 2004 modifié relatif à la résistance au feu des produits, éléments de construction et d’ouvrages.


Principales exigences réglementaires

Les exigences de prescriptions réglementaires relatives à la sécurité incendie applicables aux matériaux et éléments de construction, classe de réaction au feu et de résistance au feu, sont fonction :

  • de la destination de l’ouvrage,
  • du type et de l’usage du bâtiment dans lequel ils s’insèrent,
  • de la hauteur du bâtiment,
  • du nombre d’occupants…

Chaque typologie de bâtiment induit en effet des spécificités en termes de prévention des incendies :

  • les logements où le cheminement d’évacuation est connu des occupants, mais où les incendies ont lieu principalement la nuit ;
  • les bureaux où l’évacuation est facilitée par une bonne connaissance des lieux par ses occupants, qui sont de plus soumis à des exercices d’évacuation réguliers ;
  • les établissements recevant du public constituent un domaine particulier, car par définition, ils reçoivent des personnes ne connaissant pas les lieux et qui peuvent être de plus constitués de groupes particuliers (malades dans un hôpital, enfants dans une école…) ;
  • les installations classées qui peuvent contenir des produits à masse combustible élevée, ou potentiellement dangereux en cas d’incendie… ;
  • les parkings souterrains ou l’évacuation peut être rendue difficile par les fumées et/ou les gaz chauds.

Pour toutes ces raisons, la réglementation relative à la sécurité incendie des bâtiments est complexe, importante et éparse, elle ne peut être traitée que par type de bâtiment et pour un usage défini.


27528_281x204

Les solutions Placo® pour la protection incendie passive

Placo® propose des produits spécifiques à la réalisation d’ouvrages nécessitant des performances de protection incendie importantes.

Consulter

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.