Informations réglementaires et décrets sur la qualité de l’air

Reglementation-qualite-air

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement et suite aux initiatives de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur, une attention spécifique est portée sur l’air intérieur depuis 2011. En particulier sur l'air des bâtiments accueillant des enfants et des adolescents plus sensibles à sa dégradation.


Arrêtés réglementaires relatifs à la qualité de l’air

Plusieurs arrêtés sont parus et entrent au fur et à mesure en application :

  • L’étiquetage des produits de construction
  • La surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public
  • Les valeurs-guides pour l’air intérieur pour le formaldéhyde et le benzène.

L’étiquetage sanitaire des produits de construction

Etiquetage_sanitaire_HP

Depuis le 1er septembre 2013, tous les produits de construction en contact avec l’air intérieur doivent être étiquetés pour les émissions de polluants selon l’arrêté du 19 avril 2011.


Les produits concernés par l'étiquetage obligatoire sont :

  • les produits de construction ou de revêtement des murs, sols ou plafonds employés à l'intérieur des locaux,
  • les produits utilises pour leur incorporation ou leur application (isolants, sous-couches, vernis, colles, adhésifs, etc.).

La grande majorité des produits Placo® est étiquetée A+. 

L’étiquetage n’est pas obligatoire pour les produits composés exclusivement de verre non traité ou de métal non traité, ni aux produits de serrure, ferrure ou de visserie.

Les émissions de ces produits sont mesurées pour dix COV et pour le total des COV. Des taux de concentration maximum pour chaque substance sont fixés, la classe attribuée au produit correspond à la classe la plus pénalisante obtenue parmi les substances ou le Total COV.

COV_tableau


L’étiquette est apposée sur le produit ou l’emballage avec le texte obligatoire d’accompagnement ci-contre :

“*Information sur le niveau d’émission de substances volatiles dans l’air intérieur, présentant un risque de toxicité par inhalation, sur une échelle de classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions)”.


Lancement d’une campagne nationale de mesures

campagne mesure qualité de l'air

En juin 2013, l’Observatoire de la Qualité́ de l’Air Intérieur a lancé une campagne nationale dans les écoles maternelles et élémentaires, visant à approfondir la connaissance des niveaux d’exposition des enfants aux polluants de l’air et aux poussières dans les salles de classe et de repos. Le confinement des salles de classe ainsi que le confort thermique, acoustique et visuel des occupants sont également mesurés.

 

Ce sont ainsi 600 salles de classes qui seront analysées entre 2013 et 2016 afin de dresser un état des lieux de la qualité́ de l’environnement intérieur et finaliser les recommandations et obligations réglementaires.


La surveillance de la qualité de l’air des établissements recevant du public

Le décret du 2/12/11 impose la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public. Le décret du 5/01/12 impose l’évaluation des moyens d’aération et la mesure des polluants effectuée au titre de la surveillance de la qualité de l’air intérieur de certains établissements recevant du public.

L’entrée en vigueur des décrets est progressive, par type de bâtiment, à partir du 1er janvier 2015 et au plus tard au 1er janvier 2023 (voir tableau ci-dessous pour les bâtiments scolaires et de petite enfance). Dans l’hypothèse où les mesures révéleraient des concentrations supérieures aux valeurs guides, le propriétaire ou l’exploitant devra engager à ses frais une expertise pour déterminer les causes du problème et prendre les mesures correctives adéquates.

COV_tableau_locaux

* Première échéance : date reportée au 1er janvier 2018 lors d’une conférence de presse (24/09/14) par le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Énergie.

Pour les établissements ouverts au public après ces dates, la première surveillance périodique devra être effectuée au plus tard au 31 décembre de l'année civile suivant l'ouverture de l'établissement.


Les valeurs guides pour l’air intérieur

Le décret du 2/12/11 détermine des valeurs-guides pour l’air intérieur pour le formaldéhyde et le benzène.

Entrée en vigueur progressive, par type de bâtiment, à partir du 1er janvier 2013 et au plus tard au 1er janvier 2023. D’après le décret, on entend par “valeur-guide pour l'air intérieur” un niveau de concentration de polluants dans l'air intérieur fixe, pour un espace clos donné, dans le but d'éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs sur la santé humaine, à atteindre, dans la mesure du possible, dans un délai donné.” (Art. R. 221-29 II du Code de l’environnement)

Extrait de l’article R. 221-29

COV_tableau_valeurs

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.