MaPrimeRénov’, l'aide financière pour la rénovation énergétique

09 nov
MaPrimeRenov

L’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) a cédé sa place au dispositif MaPrimeRénov’. Initialement prévue pour aider les propriétaires occupants les plus modestes à financer la rénovation énergétique de leur logement, cette aide évolue pour devenir accessible au plus grand nombre. Explications.

En quoi consiste MaPrimeRénov’ ?

Avec les Certificats d’économies d’énergie (CEE), c’est désormais la principale aide financière pour la rénovation énergétique en France.

Née de la fusion du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) et du programme  « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah, cette nouvelle aide permet de financer des travaux de rénovation énergétique (notamment des travaux d’isolation).

Elle est versée au client particulier en une fois dès la fin des travaux et calculée en fonction de la situation financière du ménage et du type de travaux réalisés. Pour les ménages les plus modestes, il est possible de faire une demande d’acompte au moment du montage du dossier en ligne.

Le dispositif MaPrimeRénov’ prévoit par ailleurs des bonus et forfaits supplémentaires pour les travaux ayant permis au logement d’atteindre un certain niveau de performance énergétique. 

Cette aide est cumulable avec d’autres aides : CEE, aides d’Action Logement, aides des collectivités, ECO-PTZ ou encore TVA à 5,5%.

 

A qui s’adresse cette prime pour la rénovation énergétique ?

Cette aide à la rénovation énergétique est proposée depuis 2020 aux propriétaires occupants les plus modestes. Depuis janvier 2021, le dispositif est accessible à tous les propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs et à toutes les copropriétés.  Les conditions d’éligibilité à MaPrimeRénov’ sont les suivantes :

• Le logement est une résidence principale

• Le logement doit être existant depuis plus de deux ans

• Les travaux sont réalisés par un professionnel RGE

• Les produits mis en œuvre respectent les performances thermiques minimales pour pouvoir bénéficier des aides

  • Quand MaPrimeRénov’ est cumulée avec d’autres aides, le montant total des aides peut atteindre :
  • 40 % du montant total des travaux pour les ménages aisés,
  • 60 % du montant total des travaux pour les ménages modestes,
  • 75 % du montant total des travaux pour les très modestes,
  • 90 % du montant total des travaux pour les plus modestes

Pour permettre aux ménages français d’estimer le montant de la prime auquel ils peuvent prétendre, [HA1]  le gouvernement a mis en place un  simulateur en ligne .  

  [HA1] Pas tout à fait exact et déjà expliquer avant

 

Quels avantages pour les professionnels ?

Vous l’aurez compris, ce nouveau dispositif d’aide au financement des travaux de rénovation énergétique devient encore plus intéressant pour les ménages français. Une opportunité pour faire plus de travaux de rénovation énergétique, avec des solutions d’isolation et d’aménagement intérieur adaptées.

De manière générale, les aides permettent aux ménages de rénover leur logement à moindre coût et donc aux professionnels de remplir leurs carnets de commandes en multipliant les chantiers de rénovation et de promouvoir les produits en plaque de plâtre à forte valeur ajoutée.

Pour obtenir des informations complémentaires sur l’ensemble des  modalités et critères d’éligibilité au dispositif MaPrimeRénov’ , vous pouvez vous rendre sur le site officiel du gouvernement.

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.