La maison passive, une maison économe en énergie

MOB

Encore plus économe qu’une maison BBC, la maison passive repose sur un concept de construction très basse consommation qui minimise les déperditions énergétiques au point de consommer 90% de chauffage en moins par rapport à une habitation traditionnelle.



Les points clés de la maison passive

Basée sur la captation passive du soleil, sur une isolation thermique performante, l’absence de ponts thermiques et une grande étanchéité à l’air , la maison passive parvient à conserver en permanence une température stable et agréable.


Une maison bioclimatique

De par sa conception, la maison passive doit se passer d’un système de chauffage conventionnel. Pour y parvenir, la conception de la maison fait appel aux principes du bioclimatisme : orientation, éclairage et chauffage naturel. Le choix d’une maison compacte permettra aussi de réduire les surfaces en contact avec l’extérieur et donc de diminuer les déperditions énergétiques.

L'utilisation d'un triple vitrage augmente le confort thermique et laisse pénétrer plus de chaleur et de lumière naturelle. Pour optimiser les performances énergétiques de la maison passive, l'orientation du vitrage est également primordiale. Il faut maximiser les ouvertures au sud, réduire le nombre de fenêtres à l'est, et minimiser celles à l'ouest et au nord.


L'isolation thermique de la maison passive

Dans une maison passive, l' isolation thermique dépasse facilement les trente centimètres. Cependant, l'épaisseur de l'isolant seule ne suffit pas à atteindre les performances thermiques demandées. Sa position dans l'épaisseur du mur est primordiale.

De ce fait, dans une maison passive, on privilégie généralement l’isolation thermique par l'extérieur. L’isolant recouvre ainsi l'intégralité de la maison afin de supprimer les ponts thermiques (qui provoquent des pertes de chaleur) et permettra de garder l’espace intérieur de l’habitation en cas de rénovation future de l’isolation des murs ou de ne pas vider des pièces aménagées pour rénover l’isolation de la toiture.


Les ponts thermiques et l'étanchéité à l'air

Une bonne étanchéité à l'air augmente le confort thermique en supprimant les ponts thermiques et en évitant les problèmes de condensation sur les parois froides.

D'autre part, une bonne étanchéité à l'air garantit le bon fonctionnement de la ventilation mécanique, autre point clé pour réussir un projet de maison passive, qui assure continuellement une parfaite qualité de l'air intérieur et cela indépendamment des conditions climatiques externes.


Obtenir le label « Maison Passive / Passivhaus »

Afin d’obtenir le label « bâtiment passif / Passivhaus », une construction neuve doit atteindre les objectifs suivants :

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.