L’économie circulaire en rénovation

economie-circulaire

Zoom sur les points essentiels sur l’économie circulaire appliquée à la construction ou la rénovation d’un bâtiment.

L’économie circulaire en rénovation


L’économie circulaire représente un tremplin pour rénover et exploiter des bâtiments durables. S’appuyant sur la feuille de route de l’économie circulaire définie par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Alliance HQE-GBC a défini, via la publication d’un « cadre de définition de l'économie circulaire pour le bâtiment », cinq grandes ambitions transversales aux différentes phases du projet.

L’objectif est de sensibiliser et inciter tous les acteurs, à chaque étape de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment, à mettre en place et développer de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement.


Optimisation territoriale des flux

Afin de diminuer la pression environnementale, l’état des stocks, des ressources, des flux entrants et sortants, des entreprises et savoir-faire locaux devront être pris en compte et être le préalable absolu de tout projet. Une recherche de synergie entre les différents acteurs économiques sera effectuée. L’approvisionnement en matériaux de construction devra être durable et favoriser les matières recyclées ainsi que l’exploitation raisonnée des ressources.

Un « label économie circulaire » a été créé par l’Ademe pour accompagner et récompenser les projets (soutenus par les collectivités territoriales) via la définition d’un référentiel en matière d’économie circulaire (gestion des déchets, des ressources…).


Sobriété des constructions

Il s’agit de créer plus de valeur avec moins de ressources. L’optimisation des besoins vise à diminuer la consommation par la demande. L’éco-conception et l’analyse du cycle de vie des bâtiments (construction, exploitation, rénovation…) seront deux outils efficaces de réduction des impacts environnementaux. L’usage sera privilégié par rapport à la possession.


Allongement de la durée de vie des bâtiments

Produits et équipements devront être pérennes. Dès sa conception, le bâtiment devra être évolutif dans ses espaces et ses usages pour prévenir l’obsolescence commerciale et patrimoniale. Des choix qualitatifs limitant les coûts de maintenance et de remplacement seront effectués.


Création de ressources pour limiter les déchets dans l’immobilier

Prévention, réduction et gestion des déchets sont au centre de l’ambition de l’économie circulaire. Il faudra notamment prévoir la démontabilité et la déconstruction sélective des bâtiments afin de faciliter le réemploi d’éléments dans un nouveau projet immobilier ou leur traitement dans un circuit de recyclage.


Management de tous les acteurs d’un projet

Tout au long d’un projet de construction, rénovation ou réhabilitation, les différents intervenants seront impliqués dans un management responsable. Pierre angulaire de tout projet, les maîtres d’ouvrage seront sensibilisés à l’économie circulaire, notamment concernant les déchets, la planification pour mieux gérer les coûts et les délais, et l’évaluation en matière d’impact sur l’environnement. 

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.