Maison à énergie positive

maison-à-energie-positive

La  réglementation thermique  n'a eu cesse d'évoluer et désormais, les maîtres d'ouvrage sont tournés vers la RT 2020. Avec son lot d'innovations et d'exigences à satisfaire, la maison à énergie positive ou Maison BEPOS est celle qui retient l'attention. Comment mettre en place les normes de construction appropriées pour obtenir ce label ?

Qu'est-ce qu'une maison à énergie positive / BEPOS?

Depuis le Grenelle de l'Environnement se sont succédé les normes thermiques pour aboutir à la dernière en date, la RT 2020. Parmi les nouveautés de la norme RT 2020 , le concept de bâtiment à énergie positive (BEPOS).

Alors que la RT 2012 avait introduit le concept de bâtiment basse consommation (BBC), à savoir une habitation dont la consommation énergétique n'excède pas 50 kwh/m² par an, la maison BEPOS va plus loin. Ici, il est question d'habitations produisant plus qu'elles n'en consomment.

Pour ce faire, la norme mise sur une diminution des besoins en chauffage et sur l'apport d'énergies renouvelables pour faire baisser les besoins en énergies primaires.

La maison BEPOS reprend donc les grands principes de la maison basse consommation en y rajoutant des éléments d'amélioration. C'est le cas par exemple du chauffage, de l'isolation, de l'auto-production énergétique, on encore de l'optimisation des ressources intérieures.

Comment obtenir le label BEPOS ?

À cet effet, obtenir le label BEPOS exige de répondre à certains critères. La maison individuelle doit tout d'abord satisfaire aux requis du label Effinergie + à savoir :

  1. Une consommation moyenne énergétique du bâtiment ≤ 40 KWhep/m² par an.
  2. Une isolation performante offrant une perméabilité à l'air maximale de 0,4 m3/h/m² en ce qui concerne les maisons individuelles.
  3. La prise en compte de la consommation de la totalité des appareils électriques est de mise (électroménager, éclairage, informatique, multimédia, etc.).
  4. Le bâtiment doit en outre produire sa propre énergie renouvelable en local.

Outre ces critères, le bâtiment doit faire l'objet d'une évaluation relative aux dépenses énergétiques résultant de sa construction. Il s'agit :

  • Des dépenses énergétiques liées à l'acheminement des matériaux pour sa construction (énergie grise).
  • Des dépenses énergétiques liées aux déplacements des usagers de la maison.

Il est par ailleurs nécessaire de mettre en place des procédures de commissionnement permettant de s'assurer du fonctionnement optimal des équipements (domotique, chauffage, photovoltaïque, etc.).

Il faudra donc respecter scrupuleusement l'ensemble de ces points afin d'obtenir le label BEPOS de la RT 2020 .

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.