Plan de rénovation énergétique des bâtiments

Le Plan énergétique des bâtiments

Avec le plan de rénovation énergétique des bâtiments, le gouvernement lance une mobilisation générale pour réduire notre consommation d’énergie. Décryptage. 

Les grands enjeux du plan de rénovation énergétique des bâtiments


Pourquoi un plan de rénovation énergétique des bâtiments ?

En juillet 2017, le Plan climat fixait comme cap la neutralité carbone d’ici à 2050. Pour y parvenir, la rénovation énergétique des bâtiments est essentielle, le secteur du bâtiment représentant à lui seul 45 % de la consommation d’énergie et 27 % des émissions de gaz à effet de serre. La priorité est donnée à la rénovation énergétique des bâtiments existants, moins performants énergiquement que les constructions neuves.

L’objectif du Plan de rénovation énergétique, présenté en avril 2018, est double : 

  • Lutter contre le changement climatique et améliorer le pouvoir d’achat des citoyens les plus fragiles
  • « Donner la priorité à la solidarité et aider les plus modestes à réduire leur facture énergétique est notre meilleur levier pour la transition énergétique », a insisté Nicolas Hulot, alors ministre de la transition écologique et solidaire

Les 4 axes du plan de rénovation

Pour agir sur l’ensemble du parc bâti, le gouvernement propose une feuille de route en quatre axes :

1er axe - Faire de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité nationale : en définissant des objectifs précis, en améliorant le suivi de la rénovation et en co-construisant avec tous les acteurs de la construction. Un fonds de garantie pour les ménages aux revenus modestes sera lancé et l’étiquette énergie gagnera en fiabilité.

2e axe - Massifier la rénovation des logements et lutter contre la précarité énergétique : en plaçant les territoires et les acteurs locaux au cœur de la stratégie et en simplifiant les aides à la rénovation énergétique.

3e axe - Accélérer la rénovation et les économies d’énergie des bâtiments tertiaires : en faisant des bâtiments publics des bâtiments exemplaires en matière d’efficacité énergétique.

4e axe - Renforcer les compétences et l’innovation : en accélérant la montée en compétence de la filière bâtiment (formation perfectionnée au label RGE et contrôles qualité renforcés) et en soutenant notamment l’innovation numérique.


Quelques chiffres en matière de performances énergétiques

  • 7 millions de logements mal isolés en France
  • 14 % des Français ont froid chez eux en hiver
  • 3,8 millions de ménages ont des difficultés à payer leur facture d’énergie
  • Objectif de 15 % d’économies d’énergie d’ici 5 ans pour le parc immobilier de l’État
  • 100.000 passoires thermiques rénovées par an dans le parc social
× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.