Le BIM, une nouvelle façon de concevoir la construction

BIM-Placo®

Qu’est-ce que le BIM  ?

Le BIM (Building Information Modeling) est un mode de travail collaboratif qui consiste à compiler de manière structurée et ordonnée au sein d’un modèle informatique les informations relatives à un ouvrage de construction, servant ainsi à simuler ses caractéristiques physiques et fonctionnelles. Cette compilation est partagée entre les acteurs du projet de construction. Elle peut être enrichie tout au long du cycle de vie du bâtiment : depuis sa conception,  sa construction, son exploitation jusqu’à sa démolition.

L’objectif principal du BIM est de “construire avant la construction", de simuler virtuellement l’édification d’un bâtiment afin d’optimiser sa qualité, son coût, son planning, son impact environnemental... grâce à une meilleure gestion très en amont.

En tant que support du BIM, la maquette numérique est le modèle informatique qui permet la compilation des données utiles aux différents acteurs du projet (maîtrise d’œuvre / bureau d’étude / économiste / entreprise générale / sous-traitant). Au-delà des informations relatives à la géométrie du bâtiment (modèle 3D classique), cette maquette numérique est la base de données BIM répertoriant les informations utiles à un projet.


La transition numérique du bâtiment : le BIM

 

Contexte et réglementation

Certains pays sont très avancés en matière de BIM, comme le Royaume-Uni, la Finlande, le Danemark et certains états des États-Unis. En France, où le secteur de la construction accuse une profonde remise en question due à la pression sur la maîtrise des coûts et de la productivité, une étude réalisée en 2010 par la Fédération Française du Bâtiment (FFB) a démontré que le manque d’interopérabilité coûte environ 40 €/m² pour les entreprises.

Le BIM, en tant que mode de travail collaboratif, apparait comme solution idéale pour améliorer la rentabilité des projets.

La directive européenne des “Marches publics”, adoptée le mercredi 15 janvier 2014 par le Parlement Européen, recommande en particulier l’utilisation de processus numériques tels que la modélisation des données du bâtiment lors des appels d’offres de bâtiments et d’infrastructures publics. Par ailleurs, le ministère du Logement et de l’Egalite des Territoires a confié en 2015 à Bertrand DELCAMBRE (ex-directeur du CSTB) une mission destinée à préciser la feuille de route opérationnelle de la généralisation du recours aux outils numériques par l’ensemble des acteurs du bâtiment en France.


Plus d’informations sur www.batiment-numerique.fr

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.