Hero Image
Image
Echelle de bruit
3 minutes min

Comprendre l’échelle du bruit

Posté le 19.04.2022 - mis à jour le 19.04.2022

Qu’est-ce que le bruit ?

Le bruit est un ensemble de sons qui sont le résultat de vibrations qui se propagent sous forme d’ondes avec des fréquences et des niveaux de puissance différents. Il comporte une dimension à la fois subjective et psychologique. En effet, le bruit provoque généralement une sensation auditive gênante voir désagréable, en fonction de chacun, qui varie selon le temps d’exposition, les conditions de son émergence, ou encore s’il est lié à un mauvais souvenir ou à un danger.

Le niveau sonore indique l’intensité d’un bruit et se mesure en décibels (dB). Bien que celui-ci soit subjectif, il est déterminé par une échelle de référence qui va de 0 dB, seuil de l’audition humaine, à 130 dB, seuil de la douleur. Pour vous donner une idée, les bruits du quotidien oscillent généralement entre 30 et 90 dB.

Voici quelques repères dans le schéma ci-dessous :
 

Echelle de bruit

 

A retenir : 

  • de 100 à 130 dB : Seuil de la douleur (ex : marteau-piqueur, moteur d’avion à réaction au sol).
  • de 80 à 100 dB : Bruits dangereux (ex : passage d’un train, concert).
  • de 60 à 80 dB : Bruits fatigants (ex : rue très animée, télévision, machine à laver).
  • de 40 à 60 dB : Bruits gênants (ex : bureau calme, conversation à niveau normal).
  • de 10 à 40 dB : Bruits légers (ex : bruissement du vent dans les feuilles, bibliothèque, appartement calme).

Perte d'audition : au-dessus de 140 dB
Seuil de douleur : entre 120 et 140 dB
Conversation courante : de 55 à 75 dB
Seuil d'audibilité : >3 dB
 

Les règles d’addition des niveaux de bruit 

Quand deux bruits sont sensiblement au même niveau (écart inférieur à 10 dB), un bruit ne couvre pas l’autre mais le niveau sonore global augmente.

Par exemple, deux personnes qui parlent en même temps (68 dB) font deux fois plus de bruit qu’une personne seule (65 dB). En seulement 3 dB, le niveau sonore a doublé.

Ce sont les niveaux sonores et non les décibels qui s’additionnent. 

L’échelle de perception de l’oreille humaine étant très vaste, on utilise dans la pratique une échelle logarithmique pour caractériser l’amplitude sonore.


En clair voici ce que cela signifie :

  • + 3 dB : le niveau sonore double
  • - 3 dB : le niveau sonore diminue de moitié
  • + 10 dB : le niveau sonore est multiplié par 10
  • - 10 dB : le niveau sonore est divisé par 10

Si les bruits sont de niveaux très différents (écart supérieur ou égal à 10 dB), le bruit le plus fort masque le plus faible.