Hero Image
Image
MaPrimeRénov’
Isolation thermique
6 minutes min

MaPrimeRénov’, l'aide à la rénovation énergétique

Posté le 04.06.2021 - mis à jour le 06.05.2024

MaPrimeRénov’ constitue la principale aide financière pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans les logements. Accessible à tous mais selon des montants qui varient en fonction du logement, des travaux entrepris et des revenus du ménage, elle est complémentaire du dispositif des Certificats d'économies d'énergie (CEE). S'ajoute à cet édifice d'aides à la rénovation le dispositif Ma Prime Logement Décent, pour les logements très dégradés.

En quoi consiste l'ensemble du parcours MaPrimeRénov’ ?

Avec les Certificats d’économies d’énergie (CEE), c’est désormais le principal ensemble d'aides financières pour la rénovation énergétique des logements en France.

Le dispositif est géré par l’agence nationale de l'habitat (Anah) : c'est auprès d'elle qu'il faut faire la demande, c'est elle qui décide ou non de l'attribuer et qui la verse au particulier.
Depuis le début de l'année 2024, ce dispositif, mis en place par le service public, est découpé en trois parcours possibles :

  • MaPrimeRénov' ;
  • MaPrimeRénov' Parcours accompagné ;
  • et MaPrimeRénov' copropriété. Chacun répond à des critères stricts d'éligibilité.
     

Comment ça marche ?

La prime est calculée en fonction de la situation financière du ménage, du logement et du type de travaux réalisés. Les travaux éligibles sont essentiellement des travaux d'isolation du bâtiment et de changement du type de chauffage du logement. Selon l'ambition des travaux et les économies d'énergie qu'ils permettent de réaliser, les aides sont plus ou moins élevées.
La prime est versée en une fois, après l'achèvement des travaux, sauf pour les ménages aux revenus « modestes » et « très modestes » qui peuvent bénéficier d'une avance.

A qui s’adresse cette prime pour la rénovation énergétique ?

Cette aide à la rénovation énergétique est proposée depuis 2020 aux propriétaires occupants les plus modestes.

Depuis janvier 2021, le dispositif est accessible à tous les propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs et à toutes les copropriétés.  

Les conditions d’éligibilité à MaPrimeRénov’ sont les suivantes : 

• Le logement est une résidence principale occupée au moins 8 mois par an,
• Le logement doit être existant depuis plus de 15 ans,
• Les travaux sont réalisés par un professionnel RGE,
• Les produits mis en œuvre respectent les performances thermiques minimales pour pouvoir bénéficier des aides,

Quand MaPrimeRénov’ est cumulée avec d’autres aides, le montant total des aides peut atteindre : 

  • 40 % du montant total des travaux pour les ménages aisés,
  • 60 % du montant total des travaux pour les ménages modestes,
  • 75 % du montant total des travaux pour les très modestes,
  • 90 % du montant total des travaux pour les plus modestes.

Parcours MaPrimeRénov'

Parcours MaPrimeRénov'


Le parcours « MaPrimeRénov' » simple est accessible aux ménages propriétaires, occupants ou bailleurs selon si leurs revenus sont « très modestes », « modestes » et « intermédiaires ». Il exclut donc les ménages aux revenus dits « supérieurs ». Chaque niveau de revenus est défini officiellement.
Les conditions d’éligibilité du logement à MaPrimeRénov’ sont les suivantes :

  • il doit avoir été construit depuis au moins 15 ans (2 ans en Outre-mer) ;
  • il doit être situé en France métropolitaine ou dans un des départements d'Outre-mer ;
  • Il doit être occupé à titre de résidence principale au moins 8 mois par an.

Il y a aussi des conditions de réalisation des travaux :

  • seule une liste bien précise de travaux, notamment pour l'isolation et le changement de système de chauffage, sont éligibles ;
  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE ;
  • les matériaux et équipements mis en œuvre doivent respecter des performances thermiques minimales.

Parcours MaPrimeRénov' Parcours accompagné

Parcours MaPrimeRénov' Parcours accompagné

Ce parcours se différencie du parcours MaPrimeRénov' simple en exigeant que le ménage soit accompagné par un « Accompagnateur Rénov' » officiel et en fixant une obligation de résultat ambitieux à la rénovation. Ce parcours est ouvert à tous les propriétaires occupants, quels que soient leurs revenus. Il est aussi ouvert aux propriétaires bailleurs des revenus « supérieurs » et « intermédiaires » depuis début 2024 ; et aux autres propriétaires bailleurs à compter du 1er juillet 2024.

Pour être éligible, le logement doit :

  • avoir été construit il y a au moins 15 ans ;
  • être situé en France métropolitaine ;
  • être occupé comme résidence principale pendant un minimum de 3 ans à compter de demande du solde de la prime ;

Il y a aussi des conditions de réalisation des travaux :

  • ils doivent permettre au logement de sauter au moins deux « étiquettes énergétiques » délivrées par le diagnostic de performance énergétique (DPE) ;
  • ils sont réalisés par un professionnel RGE ;
  • les matériaux et équipements mis en œuvre respectent les performances thermiques minimales.

Parcours MaPrimeRénov' copropriétés

Parcours MaPrimeRénov' copropriétés

Ce dispositif concerne les travaux effectués sur les parties communes de copropriétés, ainsi que sur les parties privatives déclarées d’intérêt collectif. Les travaux doivent permettre d'atteindre un gain énergétique d’au moins 35 %.

Les copropriétés doivent :

  • compter en leur sein au moins 75% des lots (65% pour les copropriétés de 20 lots ou moins), ou à défaut des tantièmes, dédiés à l’usage d’habitation principale.
  • être immatriculées et à jour au registre national des copropriétés.

Ma Prime Logement Décent

Ma Prime Logement Décent

Ma Prime Logement Décent est une subvention pour réhabiliter des logements très dégradés – la notion « dégradé » étant définie par la réglementation. Parmi les travaux sur le gros-oeuvre qu'elle induit généralement, elle inclut souvent le financement de rénovation énergétique, et parmi elles des actions sur l'isolation.

Le dispositif s'adresse aux propriétaires occupants ayant des revenus « modestes » et « très modestes », et aux propriétaires bailleurs sans conditions de ressources mais qui s'inscrivent dans le système Loc’Avantages.

Quels avantages pour les professionnels ?

Vous l’aurez compris, ces dispositifs d’aide au financement des travaux de rénovation énergétique sont intéressants pour aider les ménages français.
C'est l'opportunité pour faire plus de travaux de rénovation énergétique, avec des solutions d’isolation des sols aux murs et d’aménagement intérieur adaptées !

De manière générale, les aides permettent :

  • aux ménages de rénover leur logement à moindre coût, de permettre des gains d'énergie et de baisser sa facture d'énergie
  • aux professionnels de remplir leurs carnet de commandes en multipliant leurs chantiers de rénovation énergétique du logement

Les sociétés labellisée RGE en charge des travaux d'amélioration, des travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation mécanique et d’audit énergétique sont concernées, notamment pour ce qui touche à la vente de produits en plaque de plâtre à forte valeur ajoutée, laine de verre ou tout autre produit directement en lien avec la rénovation énergétique du logement.

Notez que MaPrimeRénov' peut se cumuler avec les CEE, l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), 

Pour obtenir des informations complémentaires sur l’ensemble des modalités et critères d’éligibilité au dispositif MaPrimeRénov’, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du gouvernement ou sur la plateforme de service public France Rénov' ou vous rendre dans l'une des agences rencontrer un conseiller France Rénov'.