Filter your result Reset Appliquer les filtres
Filter
5 produit(s)

Composée de deux panneaux en plaque de plâtre liés entre eux par un élément fabriqué en carton épais et alvéolé, la cloison en plaque alvéolaire présente de nombreux avantages lors de la réalisation de travaux.

Des caractéristiques idéales pour la réalisation de vos travaux…

Plusieurs éléments sont à prendre en compte lors de la pose et le montage d’une cloison alvéolaire. Les dimensions standards, l’épaisseur des plaques, la facilité de pose et la forte performance isolante due à la laine minérale sont des atouts non négligeables pour ce type de cloisons.

Les cloisons en plaque alvéolaires sont rigides, extrêmement légères et se posent avec facilité, et se recoupent aisément si besoin avec une scie. L’espace des alvéoles permettent d’intégrer des canalisations, des câbles électriques, ou une matière isolante afin d’apporter une isolation optimale. Ce type de matériau est également idéal pour séparer des pièces en deux de façon esthétique.
Ces cloisons peuvent accepter un bon nombre de revêtements comme la peinture, le papier peint… Certaines sont même déjà peintes couleur « bois » pour un effet plus contemporain. D’autres sont dotées de bords différents et sont biseautées pour avoir des joints plus discrets.

En neuf comme en rénovation

Le recours aux cloisons alvéolaires peut se faire aussi bien pour des travaux de rénovation ou de construction. Souvent utilisées dans des logements collectifs, des maisons individuelles ou encore des bureaux, elles sont adaptables et supportent de lourdes charges. Pour des salles d’eau, il est possible d’avoir recours à des cloisons hydrofuges pour éviter l’humidité en appliquant également un enduit adapté.

Pose et montage facile

Les cloisons alvéolaires se posent facilement, par emboîtement entre un rail, installé au plafond, et une semelle en bois, posée au sol. Il est recommandé d’avoir un sol bien lisse et plat pour une meilleure pose. Des clavettes de guidage relient les plaques avec le cadre. Il est également possible de se servir de joints pour cacher au mieux les jonctions entre les plaques et avoir un rendu optimal. Une fois les cloisons posées, le revêtement peut alors être appliqué sur les plaques.