Hero Image
Image
Isolation thermique d'un logement collectif
logement collectif
3 minutes min

Isolation thermique d'un logement collectif

Posté le 23.02.2021 - mis à jour le 29.09.2021

Enjeux

Le secteur du bâtiment est le 1er poste de consommation d’énergie et le second poste d'émissions de gaz à effet de serre en France.

Il est donc primordial d’agir sur ce parc de bâtiments pour en réduire les impacts, grâce à des bâtiments économes en énergie. 

Outre le bénéfice environnemental, les dispositions mises en place participent également à la réduction des factures d’énergie, un bénéfice supplémentaire pour les occupants.

Réglementation

Les logements collectifs neufs obéissent aux exigences de la réglementation thermique 2012 (RT 2012) depuis le 1er janvier 2013.

La RT 2012 fait suite aux objectifs du Grenelle de l’Environnement, à savoir réduire les consommations d’énergie du secteur du Bâtiment.

Elle impose des exigences de résultats...

Consommation d’énergie primaire

  • Cep projet ≤ Cep max = 50* kWh/(m² SHON.RT.an) d’énergie primaire x coefficients de modulation.

  • 5 usages sont pris en compte dans le calcul de la consommation : chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, ventilation et auxiliaires.

*Les logements collectifs bénéficient d’une dérogation qui amène ce seuil à 57 au lieu de 50 depuis de nombreuses années, même si la réglementation est bien à 50. 

Besoin Bioclimatique (Bbio)

  • Juge la qualité intrinsèque de la conception du bâtiment (isolation de l’enveloppe, conception bioclimatique…). Calculé en points, le Bbio est indexé sur les consommations de chauffage, de rafraichissement et d’éclairage artificiel.

  • Bbioprojet ≤ Bbiomax moyen x coefficients de modulation.

Confort d’été / Température intérieure de confort (Tic)

  • Respect d’une température intérieure maximale en été : Tic ≤ Ticréf.

... ainsi que des obligations de moyens

Ponts thermiques

  • La RT 2012 fait la chasse aux ponts thermiques (plancher bas, plancher intermédiaire, toiture, balcon…).

  • Ratio maximal des ponts thermiques majeurs (sur tout le bâti) ramené à la surface du bâtiment
    ≤ 0,28 W / (m² SHON.RT.K).

  • Pont thermique plancher intermédiaire / mur ≤ 0,60 W / (ml.K).

Étanchéité à l’air

  • Les fuites d’air parasites engendrent des déperditions thermiques très importantes et nuisent au bon fonctionnement de la ventilation. L’étanchéité à l’air du bâti est alors primordiale.

  • Pour les logements collectifs, la perméabilité à l’air ne doit pas dépasser 1 m³/ (h.m²).

  • Des tests doivent être effectués (test de la porte soufflante) :

    • possibilité de mesure du bâtiment entier jusqu’à 10 logements et de hauteur RdC + 3 niveaux sans ascenseur,

    • 3 mesures pour un ensemble jusqu’à 30 logements,

    • 6 mesures pour ceux supérieurs à 30 logements.

Solutions

FAÇADE F4

Solution innovante pour réaliser des façades performantes et économiques pour les bâtiments RT 2012,
BEPOS et en démarche HQE, associant une isolation extérieure, une isolation intérieure et un système d’étanchéité à l’air haute performance.

 

AÉROBLUE®

Revêtement technique intérieur à base de gypse projeté de couleur bleue pour l'étanchéité à l'air des murs. 

 

DUO’ TECH® SYSTEM MUR

Système de contre-cloison permettant d’assurer autant l’isolation thermique que l’isolation acoustique de l’établissement. Composé des plaques Placo® Duo’Tech® 16 ou Placo® Duo’Tech® 19 et des appuis et lisses Duo’Tech. 

 

DOUBLISSIMO® PERFORMANCE 3.80 13+120

Complexe de doublage constitué d'un panneau isolant en polystyrène expansé (PSE) graphité et élastifié, associé à une plaque de plâtre Placo®. Parement plaque standard de 13 mm, permettant l'utilisation en E.R.P. (Etablissements Recevant du Public).