Hero Image
Image
Plaquiste
La Marque Placo®
6 minutes min

Plaquiste et plâtrier : zoom sur les métiers du plâtre

Posté le 04.03.2021 - mis à jour le 24.08.2021

Envie de tout savoir sur le métier de plâtrier et de plaquiste ? Formations, compétences et aptitudes, on vous dit tout !

Tout savoir sur le métier de plâtrier et de plaquiste

Les métiers du plâtre demandent un véritable savoir-faire.

C’est d’ailleurs pour cela qu’on nomme les personnes qui travaillent le plâtre des artisans du bâtiment. Certains travaux nécessitent les compétences d’un plaquiste ou d’un plâtrier professionnel. Zoom sur les métiers du plâtre.

Plaquiste et plâtrier : un socle de formation commun

La formation de plaquiste et de plâtrier peut débuter en CAP, dès la fin de la classe de troisième. Mais il est possible de se former aux métiers du plâtre à tout âge :

  • La formation continue des salariés ou des demandeurs d’emplois est proposée par les AFPA (Association nationale pour la Formation des Adultes).
  • Pour les plus jeunes, les formations sont dispensées dans des Centres de Formations d’Apprentis (CFA), les Lycées d’Enseignements Professionnels (LEP) et les CFA des Compagnons du Devoir.

En France, une centaine d’établissements forme aux métiers du plâtre.

Les industriels du plâtre disposent aussi de leurs propres centres. C’est le cas de Placo®, qui propose des formations pour tous les niveaux (initiation, perfectionnement, expertise). 

Pour les plaquistes et les plâtriers :

  • le socle de la formation est commun la première année,
  • des mentions complémentaires permettent ensuite une spécialisation (brevet de maîtrise plâtrier ou brevet professionnel pour les plaquistes), jusqu’au niveau M.O.F., qui équivaut au BTS.

Le métier de plaquiste

Des connaissances techniques

Voici quelques exemples d'ouvrages techniques qu'un plaquiste est à même de couvrir : 

  • mettre en œuvre des systèmes techniques de protection incendie pour la réalisation de plafonds, de cloisons et de gaines,

  • poser un plafond sur ossature métallique,

  • réaliser un doublage sur ossature métallique (de type rails et montants avec pose d'isolant),

  • réaliser le traitement des joints et les travaux de finition sur des ouvrages en plaques de plâtre,

  • construire des cloisons de doublage et de distribution en carreaux de plâtre avec pose de tous types d'huisseries,

  • construire une cloison de distribution phonique sur ossature métallique avec double parement,

  • construire une cloison séparative de logement à ossature métallique,

  • construire des cloisons et des plafonds courbes en plaques de plâtre,

  • poser des plafonds décoratifs et techniques démontables,

  • réaliser des cloisons modulaires sur plancher technique avec barrière phonique,

  • réaliser des plafonds et des cloisons à hautes performances acoustiques...

Source : http://www.monmetierdedemain.com

Le rôle de conseil du plaquiste

Le plaquiste intervient dans l’aménagement (agrandir l'intérieur, optimiser l'espace), l’isolation thermique ou encore phonique des lieux mais également la décoration des espaces intérieurs d’un bâtiment.

Son rôle consiste à :

  • poser des cloisons et des faux plafonds,
  • il opère sur différents ouvrages (sol, mur, plafond) à l'aide de différents matériaux (plaques de plâtre, cloisons alvéolaires, bois...),
  • il peut se charger également du passage des gaines techniques,
  • il assure en outre l'enduisage, le lissage et le jointoiement pour un aspect finition optimal. 

Le plaquiste est à même de vous conseiller pour créer ou rénover vos pièces de vie.

Voici quelques rapides exemples des missions pour lesquelles vous pouvez le solliciter :

  • aménager des combles en suite parentale tout en préservant le lieu de vie de l'humidité,
  • transformer une chambre en bureau adapté au télétravail, à l'écart des nuisances sonores,
  • rénover une cuisine traditionnelle en cuisine américaine ouverte sur le salon avec l'utilisation de matériaux sécurisés pour accueillir les charges lourdes et protéger des incendies,
  • créer une chambre d'enfant en utilisant des produits permettant d'améliorer la qualité de l'air intérieur,
  • construire une maison neuve respectueuse de la réglementation thermique en vigueur,
  • restaurer des bâtiments classés monuments historiques.

Le métier de plâtrier

Un savoir-faire de professionnel

Si les particuliers peuvent utiliser des enduits à base de plâtre ou éventuellement du plâtre pour réaliser quelques petits travaux de rebouchage, l’utilisation du plâtre pour égaliser un mur est réservée aux professionnels.

En effet, l’enduisage au plâtre n’est pas à la portée des particuliers, il nécessite un véritable savoir-faire acquis au fil des années de formation ainsi qu’avec l’expérience.

D’abord, contrairement aux enduits pelliculaires qui s’appliquent en couche fine (1 mm), le plâtre est utilisé sur les supports nécessitant un enduisage en épaisseur (de 8 à 25 mm ). Par exemple, il est souvent appliqué sur de la brique plâtrière.

De plus, sa mise en œuvre est différente de celle des enduits pelliculaires :

  • le travail du plâtre nécessite une maîtrise du matériau qui est « vivant », c’est un savoir-faire traditionnel d’artisan,
  • durant son application, le plâtre évolue,
  • le plâtrier bénéficie d’une connaissance parfaite des temps de séchage de ce matériau,
  • plus onctueux au début de l’application, le plâtre prend progressivement et monte en dureté,
  • les travaux d’enduisage au plâtre s’effectuent à la main et à l’œil – le ressenti et l’expérience comptent beaucoup,
  • le plâtrier sait exactement quelle quantité de plâtre il doit appliquer sur les différentes zones du mur pour obtenir les résultats voulus.

Travailler le plâtre, tout un Art

Le plâtre est utilisé en construction neuve et rénovation par les staffeurs, qui réalisent :

  • des moulures,
  • des ornementations,
  • des formes diverses et variées dans un but d’esthétisme.

Leur activité de staffeur ornemaniste se destine principalement à des monuments historiques ou anciens (des hôtels). Le staff est également de plus en plus moderne, design en proposant une palette de possibilités : plafonds courbes, éclairages indirects...

Comment choisir un plaquiste ou un plâtrier ?

Comme pour choisir n’importe quel artisan, il est recommandé de se renseigner sur la réputation et la solidité de l’entreprise. Pour trouver un professionnel qualifié, on peut utiliser l’annuaire Placo® des plaquistes et des plâtriers.

Les plaquistes et plâtriers du Club Placo® sont agréés, ce qui est un gage de qualité.

Il est possible de découvrir les réalisations des artisans du Club entreprises Placo®. Les chantiers de référence sont répertoriés par types d’ouvrages, de performances et de locaux.

Le saviez-vous ?

Le plâtre est un matériau 100 % recyclable et valorisable à l’infini ! Découvrez pourquoi les produits à base de plâtre ont un cycle de vie particulièrement respectueux de l'environnement.

Le plâtre 100 % recyclable