établissements de santé
5 min

Qualité de l'air intérieur pour un établissement de santé

Posté le 23.02.2021 - mis à jour le 24.08.2021

Enjeux

Une qualité de l'air intérieur irréprochable est primordiale en établissement de santé pour le confort des patients comme du personnel. Les blocs opératoires, les soins intensifs, les services des urgences ou les salles d’accouchement nécessitent un air sain.

Pour assurer la qualité de l’air, les composants du bâtiment ont un rôle important à jouer.

Réglementation

Les textes de références :

- Norme NF EN 14 644-1 relative à la classification des zones à empoussièrement contrôlé en fonction du nombre de particules présentes dans l'air.

- Norme NF S 90-351 “Etablissement de santé - Salles propres et environnements maîtrisés apparentés - Exigences relatives pour la maîtrise de la contamination aéroportée”.

- Les installations de type salle blanche ou locaux traités sont classées par la norme ISO 14 644 de 1 à 7, et en 4classes (A/B/C/D) selon un nombre croissant de particules.
 

tableau hygiene

La technologie Activ’Air® est un composant intégré au gypse durant la fabrication des plaques de plâtre qui permet d’absorber le formaldéhyde de l’air ambiant, de le transformer en composé inerte puis de le stocker au sein de la plaque de plâtre. Elle est active pendant 50 ans* et est présente au sein de nombreuses solutions Placo® dont un certain nombre de nos plaques de plâtre.


 L’entrée en vigueur de la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public est progressive. Dès le 1er janvier 2023, elle s’appliquera notamment aux établissements d’hébergement de personnes âgées, des unités de soins de longue durée et des établissements d’accueil d’enfants et d’adultes handicapés. La surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public repose sur une démarche progressive :

  • l’évaluation obligatoire des moyens d’aération de l’établissement (étape 1) ;
  • la mise en œuvre, au choix :
    • d’un plan d’action réalisé à partir d’un bilan des pratiques observées dans l’établissement (étape 2),
    • d’une campagne de mesures de la qualité de l’air intérieur (étape 2bis).

ÉTAPE 1 :

Réalisation d’une évaluation des moyens d’aération et de ventilation.

Elle portera sur :

  • la vérification de l’opérabilité des ouvrants (fenêtres) donnant sur l’extérieur ;
  • le contrôle des bouches ou grilles d’aération existantes.

ÉTAPE 2 :

Mise en œuvre d’un programme d’actions de prévention dans l’établissement.

Des grilles d’auto-diagnostic sont proposées. Il est recommandé de privilégier les produits de construction ayant un étiquetage A+.

ÉTAPE 2bis :

Campagne de mesures de la qualité de l’air intérieur.

Une surveillance de la qualité de l’air intérieur devra être réalisée tous les sept ans. Néanmoins, en cas de dépassement des valeurs limites, une nouvelle surveillance sera à réaliser dans les deux ans. La surveillance sera réalisée par des organismes accrédités par le Comité français d’accréditation (Cofrac).


Les substances à mesurer sont :

  • le formaldéhyde, substance irritante pour le nez et les voies respiratoires émise par certains matériaux de construction, le mobilier, certaines colles, les produits d’entretien, etc. ;
  • le benzène, substance cancérigène issue de la combustion (gaz d’échappement notamment) ;
  • le dioxyde de carbone (CO2), représentatif du niveau de confinement, signe d’une accumulation de polluants dans les locaux.

Les mesures s’étaleront sur deux semaines. Elles seront réalisées avec des dispositifs silencieux et non susceptibles de perturber les occupants. Les concentrations en formaldéhyde et en benzène pouvant varier fortement d’une saison à l’autre, la qualité de l’air sera mesurée sur deux périodes différentes : période froide (entre novembre et février) ; période chaude (en septembre/octobre ou en avril /mai selon les établissements). 

Les résultats des mesures doivent être communiqués au propriétaire (ou le cas échéant à l’exploitant) dans un délai de 60 jours après les prélèvements. En cas de dépassement des valeurs, ce délai est seulement de 15 jours. 

Le préfet du département devra aussi être informé. 

L’organisme en charge de réaliser l’évaluation des moyens d’aération enverra le rapport sur l’évaluation des moyens d’aération dans un délai de 30 jours.

LES VALEURS DE RÉFÉRENCE POUR L’INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS SONT :

 

 

Substances

Valeur-guide pour l’air intérieur

Valeur-limite

Formaldéhyde 

30 μg/m3 à partir de 2015

10 μg/m3 à partir de 2023

100 μg/m3

Benzène 

5 μg/m3 à partir de 2013

2 μg/m3 à partir de 2016

10 μg/m3

Dioxyde de carbone

   

Indice de confinement 5

 

Les personnes qui fréquentent les établissements doivent être informées sous 1 mois après la réception du dernier rapport.


En cas de dépassement des valeurs-limites :

Une expertise devra être réalisée. Le rapport d’expertise doit contenir les éléments nécessaires aux choix de mesures pérennes et adaptées.

 

Solutions

HABITO® ACTIV’AIR®

La plaque de plâtre la plus solide du marché, à 2 bords amincis, très haute dureté, très haute résistance mécanique, accrochage facilité et intégrant la fonctionnalité Activ'Air® pour tous types d'ouvrages.

PLACOPLATRE® BA 18S THD ACTIV'AIR®

Plaque de plâtre de type mono-parement de largeur 900 mm, très haute dureté et haute résistance aux chocs. Elle bénéficie de la technologie innovante Activ’Air® qui améliore durablement la qualité de l'air intérieur.

DOUBLISSIMO® ACTIV'AIR®

Doublissimo® Activ'Air® est constitué de panneaux isolants en polystyrène expansé (PSE) et d'une plaque de plâtre Placo® bénéficiant de la technologie Activ'Air®. Cette association permet d'atteindre de très hautes performances thermiques, conformes à la RT 2012. Elle assure également une excellente isolation acoustique en répondant aux objectifs de confort acoustique de la Nouvelle Réglementation Acoustique et des labels Qualitel.

PLACO® X-RAY PROTECTION

La plaque de plâtre sans plomb qui permet d’assurer la protection des personnes contre les rayons X et qui bénéficie du Certificat « Indoor Air Comfort Gold ».

GYPTONE® ACTIV'AIR

La gamme Gyptone® Activ'Air® propose une large variété de plaques et dalles de plafond à hautes performances esthétiques et acoustiques qui intègrent la technologie Activ'Air®. Cette dernière permet de réduire jusqu'à 80% la concentration de formaldéhyde dans l'air ambiant (* Pour un rapport surface Activ'Air®/volume égal à 1,3).