Hero Image
Image
Cloisons
7 min

Comment monter une cloison Placo® ?

Posté le 12.06.2020 - mis à jour le 15.06.2021

Comment monter une cloison Placo® dotée d’excellentes performances thermiques et acoustiques associées à une très bonne résistance thermique et à une protection incendie performante ?

Grâce à la cloison Placostil® !

Cette cloison de distribution vous garantit des cloisons intérieures irréprochables. Découvrez dans cet article :

  • comme la monter,
  • comment y poser une porte,
  • comment monter un mur Placo® avec une porte !

 

DESCRIPTION DE L’OUVRAGE

LES APPLICATIONS

Comment monter une cloison Placo® ?

Permettant de couvrir de larges surfaces, la cloison Placostil® est notamment recommandée pour celles et ceux qui se demandent  comment poser une porte dans une cloison Placo® afin de créer de nouveaux espaces.

Le plus : elle s’adapte à la plupart des ouvrages, aussi bien en rez-de-chaussée qu’en étage.

Pour des sols n’acceptant qu’une faible charge (ex : combles), mieux vaut choisir une cloison Placopan®. En raison de sa structure alvéolaire, elle s'avère trois fois plus légère qu’une cloison maçonnée.

La cloison Placostil® 98/48 comporte une ossature métallique Placostil® qui sert de support aux plaques de plâtre. Les rails se fixent au sol et sur le plafond tandis que les montants sont vissés sur les murs.

A noter : le nombre 98 indique l’épaisseur totale de la cloison en millimètres (montant + 2 plaques de plâtre de chaque côté).

Avis à celles et ceux qui cherchent à savoir comment faire une cloison Placo®, le nombre 48 revient souvent. Il désigne la largeur du montant et du rail en millimètres. De chaque côté de la cloison, deux plaques Placoplatre® BA 13 ou Placo® Phonique BA 13 décalées et vissées l’une sur l’autre, forment les parements.

Comment monter une cloison Placo® : variante avec une cloison Placostil® 72 / 48

L’épaisseur totale de la Cloison Placostil® 72 / 48 est de 72 mm, la largeur du montant reste quant à elle de 48 mm.

  • Avantages : elle ne comporte qu’une épaisseur de plaques (Placoplatre® BA 13) et prend moins de place (72 mm d’épaisseur). On trouve facilement les plaques, les ossatures de 48 mm et les huisseries adaptées.
  • Inconvénients : les performances de résistance mécanique et d’isolation phonique sont moins bonnes qu’avec une cloison Placostil® 98 / 48.

 

LES POINTS FORTS

1. Améliore l’isolation phonique
La cloison Placostil®, très solide, offre d’excellentes performances pour l’isolation phonique, notamment avec de la laine minérale.

2. Prêt pour les finitions
Les surfaces lisses sont prêtes à recevoir des travaux de finition ou à être tapissées.

3. Cache les gaines
Les gaines électriques, passant à l’intérieur de la cloison Placostil®, sont totalement invisibles. Idéal quand on monte un mur Placo® avec une porte.

4. Adaptable selon la pièce
Pour savoir comment monter une cloison Placo®, on peut choisir des plaques de plâtre adaptées à la destination de la pièce et aux caractéristiques recherchées :

MISE EN ŒUVRE

OUTILLAGE ET ACCESSOIRES NÉCESSAIRES

  • Mètre, crayon, niveau, bleu à tracer, fil à plomb, scie égoïne, cutter.

  • Grignoteuse, rabot spécial plaque de plâtre, soulève-plaque.

  • Visseuse, adaptateur de vissage magnétique.

  • Couteaux à enduire de 15 cm et 20 ou 25 cm.

 

VOTRE PROJET ÉTAPE PAR ÉTAPE

  • Sur le sol, tracez l’épaisseur de la cloison au bleu à tracer.
  • Repérez l’emplacement des huisseries.
  • La fixation du rail de 48 mm de large s’effectue à l’aide de chevilles et vis tous les 60 cm.
  • Utilisez le fil à plomb pour repérer au plafond le vis-à-vis du rail bas.
  • Tracez alors l’emplacement du rail haut et vissez-le dans le plafond tous les 60 cm.
  • Les montants ont été coupés à l’aide de la grignoteuse à la hauteur entre rails bas et haut moins 1 cm.
  • Emboîtez-les entre les rails en exerçant une légère torsion.
  • Les trous dans les montants sont alignés pour permettre le passage des gaines électriques.
  • Placez les montants à 60 cm d’entraxe en vérifiant simultanément leur verticalité à l’aide du niveau.
  • Leur écartement constant permet le vissage des plaques Placoplatre®.
  • Le premier et le dernier montant sont vissés ou chevillés sur les parois perpendiculaires à la cloison.

 

  • Au plafond comme sur le sol, l’axe de chaque montant est repéré pour permettre le vissage des plaques Placoplatre® en deux épaisseurs.
  • Les plaques Placoplatre® sont coupées à la hauteur sol-plafond moins 1 cm.
  • Elles viennent buter contre le plafond.
  • Pour cela, posez-les sur des cales.
  • Vissez la première épaisseur de plaques dans chaque montant en espaçant les vis de 60 cm.
  • La laine minérale est mise en place dans l’épaisseur de la cloison pour obtenir une meilleure isolation acoustique.
  • Vissez ensuite les plaques du deuxième côté de la cloison en décalant les joints d’un montant à l’autre par rapport au premier côté.
  • Vissez toujours à 1 cm des bords sur tous les montants, en espaçant les vis de 60 cm.
  • Pour fixer la deuxième épaisseur de plaques Placoplatre®, décalez les joints d’un montant à l’autre par rapport à la première épaisseur et vissez toujours à 1 cm des bords, tous les 30 cm sur tous les montants.
  • Pensez à décaler la répartition des vis afin de ne pas toucher les vis de la première épaisseur de plaques.
  • L’étanchéité en pied de cloison est assurée par un joint à la pompe.
  • La performance acoustique de la cloison dépend aussi de la qualité de la porte (porte à âme pleine pour préserver les qualités acoustiques de la cloison).
  • Traitez les joints soigneusement car ils complètent la solidité de l’ouvrage et assurent la continuité de l’aspect de surface.
Points de détails

Optimiser l’isolation phonique de la cloison Placostil®

placostil


Les parois perpendiculaires à la cloison Placostil® 98 / 48 peuvent également être isolées avec un complexe de doublage collé si les surfaces sont régulières, ou, dans le cas contraire, avec un doublage Placostil® F 530.

Dans ce cas, il est préférable de doubler les parois perpendiculaires après avoir réalisé la cloison.

Réaliser une jonction en L entre deux cloisons

zoom_lightbox

Le premier montant du retour de la cloison doit être vissé au dernier montant de la cloison, à travers les plaques de plâtre, tous les 60 centimètres.

Les plaques formant l’angle extérieur de la cloison doivent être décalées, selon le schéma ci-contre.

Réaliser une imposte au-dessus d’une porte

zoom_ossature

Coupez les sections d’un rail sur sa hauteur pour le plier à 90° à chaque bout. Vissez-le.

Vissez les montants de départ d’imposte sur les montants d’huisserie. En fonction de la largeur de la porte, prévoyez un ou plusieurs montants d’imposte intermédiaires.
 

Poser une porte coulissante

porte-coulissante

Pratique si vous manquez de place, la porte coulisse dans un coffrage métallique à monter en même temps que l’ossature dont elle devient solidaire.

Le coffrage est revêtu d’une plaque Placoplatre®, le reste de la cloison reçoit un double parement de chaque côté (cf mode d’emploi du fabricant).

Mettre en œuvre dans les pièces humides

zoom-pieces-humides

Utilisez les plaques de plâtre Placomarine® qui résistent à l’humidité. Protégez les pieds de cloisons par 2 lignes de joint en mastic placées sur les côtés ou par un joint en bande de mousse imprégnée placé au centre sous le rail.

Dans le cas où une chape doit être rapportée, complétez l’étanchéité par un film polyéthylène 100 μ.