J'agrandis mon intérieur
5 min

Aménager ses combles

Posté le 17.02.2021 - mis à jour le 15.06.2021

Vous disposez de combles aménageables ? Bonne nouvelle, pas besoin de pousser les murs pour gagner de l’espace.

Profitez de cette aubaine pour créer de nouvelles pièces !

Aménager ses combles et créer un nouvel espace de vie

Au fil des années, la famille évolue (l’aîné qui a besoin d’intimité, l’arrivée d’un nouvel enfant) et change naturellement d'organisation.

Si vous avez des combles aménageables, vous pouvez dire au revoir aux problèmes de place sans passer par l’extension, plus exigeante en matière de règles législatives.

Pour vous lancer en évitant les mauvaises surprises, posez-vous les bonnes questions : possibilité d’aménagement, optimisation d’espace, luminosité, humidité...

 

Gagner des mètres carrés grâce à ses combles

...sans toucher à l’espace existant !

Profiter des combles permet de créer un nouvel espace de vie pour la famille sans passer par la case déménagement ou extension.

La surface habitable existante est ainsi augmentée et le chantier est facilité pour toute la famille mais également plus économique.

Les travaux d’aménagement des combles permettent aussi d’améliorer la performance énergétique de la maison puisqu’ils doivent respecter une réglementation thermique spécifique. 

Si vos combles sont aménageables, n’hésitez plus !

Poser une cloison Placo® dans des combles en 7 questions

Se poser quelques questions pratiques permet de mieux anticiper le chantier pour le réussir en toute tranquillité.
 

1. Les combles sont-ils accessibles ?

Si l’accès aux combles se fait grâce à une trappe ou à un escalier étroit, les travaux sont plus complexes. Il convient alors d'utiliser des matériaux facilement transportables et maniables, comme Easyplac®.

 

2. Comment optimiser l’espace disponible dans les combles ? 

Le bon réflexe en la matière consiste à choisir des isolants performants dotés d'un petit lambda (pour gagner de la hauteur).

Autre astuce à appliquer :
 miser sur des rangements ingénieux ou des portes coulissantes, comme Navibloc®, un bloc-porte coulissant prêt à monter au sein de combles à l'espace réduit.
 

3. Comment obtenir une lumière suffisante ?

Il est conseillé de privilégier les sources de lumière naturelle grâce aux fenêtres de toits par exemple, notamment si les combles doivent accueillir un bureau ou une pièce à vivre.
 

4. Comment concilier confort d’été et confort d’hiver ?

C’est grâce à une forte isolation thermique (R élevé) que l'on obtient une température agréable été comme hiver.

Autres facteurs décisifs :
 l’occultation, des ouvrants par l’extérieur en période d’ensoleillement et une sur-ventilation nocturne en période de canicule pour faire baisser la température des murs et murs de refend.
Ces éléments constituent des solutions d’isolation thermique performantes, une ventilation efficace et des surfaces vitrées suffisantes.
 

5. Comment assurer une bonne qualité de l’air ? 

La qualité de l’air intérieur peut être préservée grâce à une ventilation appropriée efficace dans les combles, surtout si une forte isolation thermique est mise en œuvre. On combine alors VMC et aération fréquente des pièces.

A faire aussi : installer des matériaux sains et peu émissifs en COV (Composés Organiques Volatils).
La technologie Activ’Air® développée par Placo® est disponible sur la plupart des plaques de plâtre de la marque et permet de faire baisser de 80 % le pourcentage de formaldéhydes contenus dans l’air ambiant.

 

6. Comment réaliser une bonne isolation phonique ?

Afin de préserver le reste de l'habitation d’éventuels bruits liés à l’activité de la nouvelle pièce, il est recommandé de bien isoler les sols grâce à des solutions dédiées, comme Placosol®.
 

7. Comment prévenir l’humidité ?

Il convient de se doter d'une ventilation adaptée et de faire vérifier la couverture de la maison avant de démarrer les travaux pour parer à d’éventuelles fuites et infiltrations.

Le saviez-vous ?

Vous ne savez pas par où commencer pour vos travaux de rénovation ? De la préparation, au financement en passant par la réglementation : suivez nos conseils !

Comment réaliser des travaux étape par étape

Anticiper ses travaux : budget, démarches administratives

Le budget dépend de la complexité des travaux et de l’aménagement final.

Dans tous les cas, le coût minimum est de 300 €/m².

Pour mieux chiffrer le budget nécessaire, on conseille de faire établir plusieurs devis auprès de différents professionnels de façon à comparer les offres.

A noter : il existe des aides financières pour financer un projet de rénovation.

En outre, une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie est nécessaire pour tous travaux de moindre importance sur une surface de :

  • moins de 40 m² (construction existante) modifiant l’aspect extérieur de la maison (création de fenêtres ou changement de toiture par exemple).
  • au-delà du seuil de 40m², une demande de permis de construire s'impose.

Si, après aménagement des combles, la surface hors œuvre nette dépasse 150 m², il faut faire appel à un architecte (décret mars 2017).

A titre d’exemple : pour aménager une surface de 10 m² dans les combles d'une maison de 145 m² avant travaux, l'intervention d'un architecte est obligatoire.

Le saviez-vous ?

Il existe des aides financières pour mener à bien votre projet. Crédit d’Impôt, Prêt à taux zéro, TVA à taux réduit...

Tout savoir sur les aides au financement