Hero Image
Image
Humidité
3 min

Humidité dans les murs ou les cloisons : que faire ?

Posté le 18.02.2021 - mis à jour le 06.09.2021

Un foyer sur cinq* se plaint de signes d’humidité sur les murs. Pour traiter efficacement l’humidité et assainir durablement vos parois, lisez ce qui suit !

Je résous le problème d’humidité à la source

Moisissures et fissures signifient que l’humidité s’est imprégnée chez vous. Pour régler le problème, une solution : la traiter à sa source et assainir les parois. 

Notre conseil : soignez cette étape, notamment si vous êtes en cours d’aménagement. Vous poursuivrez ensuite vos travaux sereinement.

Voici les principales causes d’humidité et les réponses à apporter :
 

  • Fuite de canalisation : à réparer sans tarder pour éviter un dégât des eaux plus important.

  • Infiltration d’eau en façade : prévoir l'intervention d'un expert et appliquer le cas échéant un traitement d’étanchéité destiné au gros œuvre.

  • Défaut de ventilation : vérifier, nettoyer, réparer ou remplacer le système de ventilation. Dans les salles d’eau et la cuisine, adopter les bons réflexes pour prévenir l’humidité.

  • Pont thermique : la chaleur s’échappe par un point de rupture dans l’enveloppe isolante. Des traces de condensation apparaissent sur les murs intérieurs de la maison. Le bon réflexe : vérifier l'isolation thermique.

Je traite le problème selon son étendue

Moisissures en surface : je rénove le parement de la plaque de plâtre

Si l’humidité ne s’est pas infiltrée dans la paroi, on traite les moisissures apparues en surface de la façon suivante :

  • Nettoyer la surface à l’aide un fongicide bactéricide, comme de l’eau de javel.

  • Effectuer un léger ponçage superficiel.

  • Laisser sécher la plaque de plâtre pendant au moins 3 semaines. Après ce séchage complet, les ouvrages auront retrouvé toute leur résistance.

  • Effectuer un léger ponçage superficiel si nécessaire.

  • Appliquer la finition (peinture, papier peint, carrelage etc.) pour redonner un nouvel éclat à la surface.
     
     

Cœur de la plaque de plâtre dégradé : je remplace les parties endommagées

  • Découper le morceau de la plaque à remplacer et dépoussiérer les contours.

  • Déplacer plus bas.

  • Pour une cloison ou un ouvrage sur ossature de type cloison Placostil®, glisser et visser deux profilés découpés à la longueur nécessaire.

  • Choisir une plaque de plâtre Placoplatre® de même épaisseur que les plaques en place. La découper aux cotes de l’ouverture moins 1 cm.

  • Mettre en place la plaque de plâtre et la visser sur les profilés.

  • Calfeutrer le joint au mortier adhésif type MAP® Formule Plus.

  • Terminer le joint avec une bande et un enduit.

  • Après séchage complet, appliquer les finitions : peinture, papier peint, carrelage mural, etc.


 
Paroi atteinte en profondeur : je la remplace totalement


Si les dégradations sont importantes, il est conseillé de démonter la paroi pour en monter une nouvelle. C’est le cas si :

  • Une grande partie de la surface est endommagée : le carton ou le doublage isolant (dans le cas d’un complexe de doublage collé) est décollé, le plafond est festonné etc.

  • Les profilés métalliques et la laine minérale ont subi l’humidité.

 
*  selon l’enquête nationale Logement 2013, réalisée par l’INSEE.

Le saviez-vous ?

Les solutions hydrofugées préservent les ouvrages dans les pièces d’eau.

Découvrez les solutions hydrofugées