Hero Image
Image
maison_saint_gobain_multifonction
Isolation phonique
6 minutes min

Isolation phonique pour l’extérieur

Posté le 04.03.2024 - mis à jour le 05.04.2024

Vous habitez près d'une route fréquentée ? Vos voisins font trop de bruit ? Les nuisances sonores provenant des activités extérieures, du voisinage ou des transports sont des sources de bruits pouvant impacter la vie des occupants d’un logement. Réaliser des travaux d'isolation phonique pour l’extérieur vous permettra de lutter contre les bruits indésirables et de gagner en confort. Explications…

Pourquoi utiliser un isolant phonique pour l’extérieur ?

Transports routiers ou aériens, bruits de voisinage, activités dans la rue… Le plus souvent, les bruits extérieurs pénètrent dans le logement par les points faibles, sous les portes, par les interstices des fenêtres et les coffres de volets roulants par exemple. 
Ces nuisances sonores indésirables sont aujourd’hui considérées comme un problème de santé publique. Elles peuvent en effet avoir un impact significatif sur le sommeil, le stress chronique et l’hypertension. De fait, 65 % des Français se déclarent personnellement gênés par le bruit et les nuisances  et 63 % d’entre eux placent l'isolation acoustique comme le premier critère de choix d'un logement . 

Des travaux d’isolation phonique pour l’extérieur pour atténuer les bruits indésirables

 

L’isolation phonique pour l’extérieur est une technique visant à limiter les nuisances sonores entre l’extérieur et l’intérieur. Réaliser des travaux d’isolation phonique dans votre logement permet de réduire les transmissions directes et indirectes du bruit à travers les murs, les cloisons, les planchers ou encore les plafonds. La performance de l'isolation phonique effectuée est qualifiée par l’indice d'affaiblissement acoustique (Rw) exprimé en décibels (dB).

Le saviez-vous ? 

 

Avant de vous lancer dans des travaux d’isolation phonique pour réduire les bruits extérieurs, il est indispensable de réaliser un diagnostic acoustique de votre logement. Cette étude effectuée par un acousticien professionnel permet de déterminer la source et la nature des bruits en tenant compte de la configuration du bâti et de son environnement. En savoir plus sur le diagnostic acoustique.

L’isolation phonique pour l’extérieur : isoler des bons bruits au bon endroit

Réduire efficacement les bruits provenant de l’extérieur passe par une bonne compréhension de ces derniers. Il est en effet indispensable d’identifier la nature des bruits, leur origine, l’identification des parois à isoler, ou encore le niveau de performance visé. 


L'isolation phonique des murs et cloisons (parois verticales)

 

L’isolation phonique des murs et cloisons est une solution très efficace pour limiter la propagation des bruits aériens aux logements mitoyens ou d'une pièce à l'autre. Celle-ci peut se réaliser à l’aide de deux méthodes spécifiques en matière d’exigences acoustiques : la technique de doublage du mur à l’aide d’une ossature et la pose de panneaux acoustiques. 

Le principe « masse-ressort-masse » en isolation phonique en rénovation

 

Plus un matériau est lourd, plus il protège de la transmission des ondes sonores . Ainsi, à épaisseur égale, une cloison simple en béton isole mieux des bruits aériens que la brique creuse ou le carreau de plâtre. Sachez qu’en doublant l'épaisseur de la paroi, on réduit le bruit transmis de 5 à 6 dB.
Le principe « masse – ressort - masse » consiste à installer des parois doubles (plaques de plâtre ou cloisons en briques désolidarisés) en deux parties séparées par l'air. Pour diminuer les nuisances sonores extérieures, on insère dans cet espace d’air, un isolant fibreux souple (laine de verre, laine de roche, etc.) qui absorbe et dissipe l’onde sonore. 

L’isolation phonique des plafonds sous plancher en bois

 

Dans une habitation, le bruit peut aussi provenir des étages supérieurs ou inférieurs. Réaliser un faux plafond acoustique (ou plafond suspendu) permettra d’isoler un logement encore plus efficacement sur le plan acoustique. 
Pour renforcer le confort phonique, il existe des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée (de type Placo® Phonique). En rénovation, la pose d'un faux plafond est une bonne solution phonique.
Le son peut également être transmis par la vibration des éléments de la structure d’un bâtiment, notamment le plancher et les murs.

L'isolation des portes et fenêtres

 

Outre les cloisons, les murs et le plafond, les portes et fenêtres sont une autre solution pour isoler phoniquement à l’intérieur et vous préserver des bruits extérieurs. Remplacer vos fenêtres simple vitrage par du double vitrage profilé et joints étanches permet d’atténuer significativement les nuisances sonores provenant de l’extérieur. 

Quels sont les meilleurs isolants phoniques ?

Pour obtenir une isolation phonique efficace, il est essentiel de combiner une plaque phonique et un isolant performant à l’intérieur pour lutter contre les nuisances sonores internes et externes. Les laines minérales (laine de verre, laine de roche) ou biosourcées (fibre de bois et ouate de cellulose) offrent une bonne isolation acoustique en plus d’offrir de bonnes performances thermiques pour les plafonds, les murs et les cloisons. 

Placo® Phonique : notre solution pour une isolation phonique pour l’extérieur

 

L'isolation phonique pour l’extérieur est essentielle pour atténuer efficacement les bruits extérieurs et créer un environnement calme et serein dans votre habitat. Placo® propose une gamme complète de solutions alliant performances thermiques et acoustiques pour la réalisation de cloisons, de doublages de mur, de plafonds ou de gaines techniques. Nos experts sont là pour vous conseiller. 

 

Pour optimiser la protection acoustique d’une habitation, il est possible d’opter pour une plaque de plâtre phonique. Celle-ci est composée de plâtre à base de gypse, une pierre à forte densité diminuant les nuisances sonores de près de 50%.
La gamme Placo® Phonique BA 13 répond à la majorité des besoins en matière d’isolation acoustique. Ce sont des plaques de plâtre utilisées pour la réalisation de cloisons, de doublages de mur, de plafonds ou de gaines techniques. Elles permettent une réduction acoustique de 3 dB par rapport à une plaque de plâtre traditionnelle.

 

La gamme Placo® Phonique répond à la majorité des besoins en matière d’isolation phonique. Il s'agit de plaques de plâtre à isolation phonique renforcée utilisées pour la réalisation de cloisons, de doublages de mur, de plafonds ou de gaines techniques, en neuf comme en rénovation. Elles permettent d’améliorer les performances de l’isolation phonique et d’offrir un confort acoustique sans égal par rapport à une plaque de plâtre BA 13 standard. 
Son cœur de plaque à haute densité, lui-même constitué d’une structure cristalline de gypse spécifique amortissante, permet de réduire les bruits, mais aussi de conserver les performances mécaniques de la plaque de plâtre. 

 

Associée à la laine de verre PAR Phonic Isover, elle permet d'atteindre une performance d'affaiblissement acoustique de 42 dB en cloison réalisée avec la laine PAR Phonic de 45 mm entre deux plaques de plâtre Placo® Phonique. Pour un usage en séparation entre deux chambres ou une chambre et un bureau, le gain est de 9 dB comparé à une cloison en BA 13 standard sans isolant, et de 16 dB dans le cas des contre-cloisons en rénovation. De quoi retrouver la sérénité au sein de son logement !
 

Vous prévoyez d’effectuer des travaux d’isolation phonique pour l’extérieur ?

L’isolation phonique pour l’extérieur fait partie intégrante des travaux de rénovation énergétique promus par l’Etat. À ce titre, des aides et subventions sont disponibles. Veillez à ce que le professionnel intervenant pour vos travaux d’isolation est bien labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cela vous permettra de bénéficier des aides financières de l’État, dont MaPrimeRénov’.