Hero Image
Image
trace_humidite
Humidité
6 minutes min

Mur humide, que faire ? Nos solutions

Posté le 18.02.2021 - mis à jour le 10.05.2024

Moins nombreuses avec la ventilation devenue la norme dans les pièces humides, les moisissures jouent cependant toujours les trouble-fêtes. En effet, près d’1 logement sur 5* présente des moisissures visibles à l’œil nu, dans les salles de bain, mais aussi dans les chambres. Dans ces dernières, le taux d’humidité est particulièrement élevé : 3 logements sur 10 présentent un taux d’humidité supérieur à 60 % dans les chambres alors que les médecins recommandent un taux de 55 %. Comment y remédier, on vous dit tout !

Pourquoi l'humidité dans les murs est mauvaise ?

La présence d’humidité dans les murs est un problème courant mais sérieux qui peut affecter tant la structure du bâtiment que la santé de ses occupants. L'humidité peut en effet endommager les finitions intérieures, réduire l'efficacité isolante des murs et entraîner une perte d'énergie. Elle peut également favoriser la croissance de moisissures et de champignons, et ainsi entraîner des problèmes respiratoires, des allergies, et d'autres problèmes de santé. 

Quelles sont les principales sources et causes de l'humidité dans les murs ?

L'humidité peut provenir de différentes sources : 

  • les remontées capillaires,
  • les infiltrations d'eau
  • l'humidité ascensionnelle, surtout à la base des murs.

 

Les principales causes de l'humidité dans les murs incluent :

  • les fuites de canalisation, 
  • les infiltrations d'eau en façade, 
  • les défauts de ventilation, 
  • les ponts thermiques.

Les murs se gorgent d’eau, entraînant l'apparition de moisissures et de traces d'humidité, particulièrement dans les murs enterrés ou les parties basses du mur.

Chaque source d'humidité nécessite une approche spécifique pour être correctement traitée, depuis la réparation des fuites jusqu'à l'amélioration de la ventilation et de l'isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur. Par ailleurs, l'humidité peut être piégée à l'intérieur de vos murs, ralentissant ainsi l'apparition des signes d'humidité voire une absence totale.

Quelles sont les conséquences des murs humides ?

Comme déjà indiqué plus haut, les murs humides peuvent entraîner une variété de problèmes structurels et de santé. Outre les dégradations matérielles comme l'écaillage de la peinture et le gonflement du bois, l'humidité favorise le développement de moisissures et de champignons, nuisibles à la qualité de l'air intérieur et pouvant provoquer des réactions allergiques, de l'asthme, et d'autres problèmes respiratoires chez les occupants.
 

Quelles solutions pour assainir un mur humide ?

Pour régler le problème de mur humide, une solution : la traiter à sa source et assainir les parois.


IMPORTANT : Avant de procéder à tout traitement, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui procèdera à un diagnostic humidité. Il identifiera la source de l'humidité présente et déterminera le traitement d’humidité le plus approprié. Par la suite, demandez un devis à des professionnels afin de recevoir des conseils pour traiter ce problème.
 

Je résous le problème d’humidité à la source

Voici les principales causes d’humidité et les réponses à apporter :
 

  • Fuite de canalisation : à réparer sans tarder pour éviter un dégât des eaux plus important.

  • Infiltration d’eau en façade : prévoir l'intervention d'un expert et appliquer le cas échéant un traitement d’étanchéité destiné au gros œuvre. Une des options qui s’offrent à vous est de traiter les remontées capillaires et d'appliquer un traitement approprié sur les murs par injection ou par enduit. L'application d'une barrière étanche ou l'injection de résine dans les murs peut être nécessaire pour bloquer l'humidité à la source.

  • Défaut de ventilation : vérifier, nettoyer, réparer ou remplacer le système de ventilation. L'installation d'une VMC double flux peut améliorer significativement la qualité de l'air ambiant en évacuant l'humidité excessive et en introduisant de l'air frais. Cette solution est particulièrement efficace dans les pièces à forte humidité, comme les salles de bains et les cuisines, afin d'éviter l'apparition de moisissures.

  • Pont thermique : la chaleur s’échappe par un point de rupture dans l’enveloppe isolante. Des traces de condensation apparaissent sur les murs intérieurs de la maison. Le bon réflexe : vérifier l'isolation thermique.

Je traite le problème selon son étendue

Moisissures en surface : je rénove le parement de la plaque de plâtre

Si l’humidité ne s’est pas infiltrée dans la paroi, on traite les moisissures apparues en surface de la façon suivante :

  • Nettoyer la surface à l’aide un fongicide bactéricide, comme de l’eau de javel.

  • Laisser sécher la plaque de plâtre pendant au moins 3 semaines. Après ce séchage complet, les ouvrages auront retrouvé toute leur résistance.

  • Effectuer un léger ponçage superficiel si nécessaire.

  • Appliquer la finition (peinture, papier peint, carrelage etc.) pour redonner un nouvel éclat à la surface.
     
     

Cœur de la plaque de plâtre dégradé : je remplace les parties endommagées

  • Découper le morceau de la plaque à remplacer et dépoussiérer les contours.

  • Déplacer plus bas.

  • Pour une cloison ou un ouvrage sur ossature de type cloison Placostil®, glisser et visser deux profilés découpés à la longueur nécessaire.

  • Choisir une plaque de plâtre Placoplatre® de même épaisseur que les plaques en place. La découper aux cotes de l’ouverture moins 1 cm.

  • Mettre en place la plaque de plâtre et la visser sur les profilés.

  • Calfeutrer le joint au mortier adhésif type MAP® Formule Plus.

  • Terminer le joint avec une bande et un enduit.

  • Après séchage complet, appliquer les finitions : peinture, papier peint, carrelage mural, etc.


 
Paroi atteinte en profondeur : je la remplace totalement


Si les dégradations sont importantes, il est conseillé de démonter la paroi pour en monter une nouvelle. C’est le cas si :

  • Une grande partie de la surface est endommagée : le carton ou le doublage isolant (dans le cas d’un complexe de doublage collé) est décollé, le plafond est festonné etc.

  • Les profilés métalliques et la laine minérale ont subi l’humidité.

 
*  selon l’Etude Qualitel “Etat des lieux du logement des Français”, 2021

Le saviez-vous ?

Les solutions hydrofugées préservent les ouvrages dans les pièces d’eau.

Découvrez les solutions hydrofugées