Hero Image
Image
Maison moderne entouree pelouse - ecologique
Isolation phonique
7 minutes min

Tout savoir sur l'isolation phonique

Posté le 15.03.2024 - mis à jour le 05.04.2024

Le confort acoustique est un élément essentiel de la qualité de vie dans un logement, mais aussi de bien-être pour les occupants. Que vous habitiez en maison ou en appartement, des solutions techniques existent pour limiter les nuisances sonores au sein de l’habitat, quel que soit le type de bruit. Qu'est-ce que l’isolation phonique ? Quelles sont les solutions pour gagner en confort acoustique ? Comment se protéger des bruits aériens ?

Qu'est-ce que l’isolation phonique ?

En France, 54 % des ménages vivant dans des villes de plus de 50.000 habitants se déclarent gênés par le bruit  et, selon l’Ademe, 63 % des Français placent l’isolation acoustique comme le premier critère de choix d'un logement . 

 

Si le bruit fait partie de notre quotidien, il peut devenir incommodant lorsqu’il menace notre santé. 
En effet, les bruits générés par l’activité humaine peuvent entraîner une gêne, des troubles de la vigilance, de l’attention et de l’apprentissage, que ce soit à la maison, au travail, à l’école ou dans la rue. Plus graves encore, les nuisances sonores peuvent provoquer de nombreuses pathologies tels que du stress chronique, des troubles du sommeil et des pathologies cardio-vasculaires.

 

Réaliser des travaux d’isolation phonique permet de limiter les nuisances sonores générées par les bruits aériens, si vous habitez près d'une route passante ou dans une rue animée par exemple. Ils permettent aussi d’atténuer les bruits d’impacts entre deux étages ou d’une pièce à l’autre. 
Des travaux d’isolation acoustique des murs, planchers, plafonds et/ou ouvertures visent à isoler les sons et à réduire la propagation des bruits dans l'habitat grâce à l'utilisation de matériaux et techniques spécifiques. Ils jouent un rôle essentiel dans la création d'un environnement confortable, paisible et plus sain. 

Isolation acoustique et construction neuve : ce que dit la réglementation

 

Afin de limiter l’exposition des personnes au bruit, la réglementation acoustique dans le neuf (NRA) impose en pratique :

  • L’installation d’un isolant phonique entre les habitations contre les bruits aériens intérieurs (ex. : discussion, bruits de la télévision, etc.) de 53 dB au minimum;
  • La pose d’un isolant phonique pour protéger les façades extérieures contre les bruits aériens extérieurs (ex. : animations dans la rue) de 30 dB au minimum;
  • L’installation d’un isolant phonique de 58 dB contre les bruits d’impact (ex. : bruits de pas, chutes d’objets);
  • Une réduction des bruits émis par les équipements situés dans un logement (ex. : machine à laver).
     

Les solutions pour une isolation phonique performante

Afin de se protéger efficacement, il est nécessaire d’identifier les sources des nuisances sonores : 

  • Les nuisances sonores extérieures : La propagation des bruits depuis l’extérieur du logement vers l’intérieur s’effectue par les murs et parois, les fenêtres et la toiture. La pollution dite « sonore » provient de la circulation extérieure, des activités à proximité et du voisinage. 
  • Les nuisances sonores intérieures : À l’intérieur de l’habitat, la propagation du bruit circule le plus souvent à travers les cloisons séparant deux pièces ou à travers un plancher entre 2 étages.

 

En outre, il s’agit de reconnaître les différents types de bruits perceptibles dans un bâtiment :

  • Les bruits aériens extérieurs : Les bruits aériens sont produits à l’extérieur résultant de la circulation routière, du trafic ferroviaire, aérien, etc.). Ils sont transmis par l’air et au travers des murs, de la façade, des fenêtres, de la toiture et également latéralement par les murs et cloisons intérieures. 
  • Les bruits aériens intérieurs : Il s’agit des bruits aériens produits à l’intérieur d’un bâtiment provenant des conversations ou des bruits de télévision par exemple. Ceux-ci se propagent par les murs et les cloisons, mais aussi par les planchers et les plafonds.
  • Les bruits d'impact ou solidiens : Les bruits d’impact sont les bruits qui se dégagent des murs et planchers dus au choc d’un objet sur le sol, de bruits de pas ou de déplacement de meubles
  • Les bruits d’équipements : Il s’agit des bruits produits par les équipements techniques, à l’instar des ascenseurs, des canalisations et des équipements électroménagers. Ces ondes vibratoires des équipements sont transmises par les parois du bâtiment (planchers ou murs). 

 

Dans le cadre d’une rénovation, qu’il s'agisse de bruits de voix propagés par l’air ou de bruits émanant des équipements communs (chaudière ou ascenseur par exemple.), il existe des solutions pour atténuer les nuisances sonores, notamment via la réalisation d'une isolation renforcée des parois du logement.

Réaliser une isolation phonique selon le principe « masse-ressort-masse » 


De manière générale, plus un matériau est lourd, plus il protège de la transmission des ondes sonores. En d’autres termes, cela signifie qu’à épaisseur égale, une cloison simple en béton isole mieux des bruits aériens que la brique creuse ou le carreau de plâtre. 

De fait, pour réaliser une isolation acoustique performante, la mise en œuvre selon le principe de masse-ressort-masse est fortement préconisée. Concrètement, il s’agit d’installer des parois doubles, dites légères (plaques de plâtre ou cloisons en briques désolidarisés) et de les séparer par un vide d'air. Un isolant fibreux inséré dans l’espace d’air qui sert d’amortisseur va permettre d’absorber et de réduire l’amplitude des ondes sonores. 

Comment se protéger des bruits aériens ?

L’isolation acoustique des murs et cloisons


L’isolation phonique des murs et cloisons est une opération qui permet d’atténuer sensiblement les bruits aériens entre deux pièces d’un même logement ou venant de l’environnement extérieur. En pratique, deux mises en œuvre sont possibles : 

  • Le doublage à coller thermo-acoustique : Il s’agit de monter sur des murs parfaitement plans une cloison composée d'une plaque de plâtre de 13 mm et d'un panneau isolant en PSE (polystyrène expansé) graphité élastifié. Cette solution facile à mettre en œuvre présente de bonnes performances ; 
  • Le doublage des murs par une ossature métallique : Il s’agit de poser une contre-cloison en plaque de plâtre de 13 ou 18 mm (BA13 ou BA18) sur une ossature métallique. Celle-ci est complétée par une ou plusieurs couches de matériaux isolants qui vont absorber les sons ;

L’isolation acoustique des plafonds


Dans une habitation, les bruits aériens intérieurs ne passent pas uniquement par les cloisons. Ils peuvent aussi provenir des étages supérieurs ou inférieurs. L’isolation acoustique de plafond consiste en la pose d’un faux plafond ou d’un plafond suspendu en plaque de plâtre, fixé sur des suspentes antivibratiles. L’espace entre les deux épaisseurs de plafond à l’intérieur est garni de matériau isolant (laine végétale ou minérale).
Pour renforcer le confort phonique, il existe des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée (de type Placo® Phonique). 

 

Bon à savoir : Sachez que les travaux d’isolation de plafond sont indiqués pour limiter les bruits aériens (bruits de télévision, de voix, de musique), mais ils ne sont pas efficaces contre les bruits d’impacts causés par des chocs.

L’isolation acoustique des fenêtres


Outre les murs, le sol et le plafond, les portes et fenêtres constituent une autre solution pour atténuer les bruits extérieurs et gagner en confort acoustique. La pose d’un double vitrage profilé et joints étanches (ou en verre feuilleté si la fenêtre n'autorise pas la pose d'un verre épais) est la solution parfaite contre les nuisances sonores, mais aussi contre les ponts thermiques. 
 

Placo® Phonique : notre solution pour une isolation phonique renforcée

Placo® Phonique est une plaque de plâtre à isolation phonique renforcée qui améliore les performances phoniques d’un logement. Elle est composée d’un cœur de plaque à haute densité, lui-même constitué d’une structure cristalline de gypse spécifique amortissante, qui permet de réduire les bruits et de conserver les performances mécaniques de la plaque de plâtre.


Simple à mettre en œuvre, Placo® Phonique répond à tous les besoins d’insonorisation dans l'habitat, en neuf comme en rénovation, destinés aux murs et cloisons, aux plafonds, sols et doublages.
 

Vous projetez des travaux d’isolation phonique dans votre logement ?

L'isolation phonique de l'habitat est essentielle pour atténuer efficacement les bruits extérieurs et intérieurs et créer un environnement calme et serein dans votre habitat. Contactez un professionnel.