Hero Image
Image
Isolation phonique
6 minutes min

Isolation phonique appartement : nos solutions

Posté le 30.05.2024 - mis à jour le 10.06.2024

Comment isoler son appartement du bruit à tous les niveaux (fenêtre, toiture, sol, mur, plafond) ? 

En appartement, les nuisances sonores peuvent être un défi, mais une bonne isolation phonique permet de les réduire. Les bruits perturbateurs se divisent en plusieurs catégories : les bruits extérieurs (trafic routier, ferroviaire, avions), les bruits aériens (parole, télévision, musique) ou les bruits d'impact intérieurs (pas, chutes d’objets), et les bruits d'équipements (lave-linge, chaudière, ascenseur, gaine technique). 

 

Voici les points sur lesquels vous pouvez agir pour réduire les bruits efficacement et améliorer l’isolation phonique : 

 

Les fenêtres et les entrées d’air

 

  • Remplacer un simple vitrage par un double vitrage. 
  • Mieux isoler les coffres des volets roulants.
  • Remplacer une entrée classique par une entrée d’air acoustique.

 

La toiture

 

  • Opter pour une isolation thermique avec des matériaux isolants qui contribuent également à l’amélioration de l’isolation phonique.

 

Le sol

 

  • Remplacer le revêtement existant par un revêtement de sol plus performant comme un parquet avec une sous-couche phonique ou une chape sèche pour réduire la transmission des bruits d'impact. 

 

Les murs

 

  • Remplacer les parois existantes (briques, carreaux de plâtre, cloison mâchefer) par des cloisons légères en disposant un isolant phonique dans une ossature métallique, de type laine de verre entre deux plaques de plâtre phoniques. 
  • Améliorer la performance des murs mitoyens en disposant des doublages thermo-acoustiques, en disposant également un isolant de type laine de verre dans une ossature métallique indépendant du mur mitoyen associé à une ou deux plaques de plâtre, selon la performance recherchée. 
  • Renforcer l’isolation des murs avec des plaques de plâtre acoustiques collées directement au mur avec une sous-couche. phonique. 

 

Le plafond

 

  • Mettre en place un plafond suspendu acoustique sur une ossature métallique (qui sera à adapter en fonction des portées entre murs) avec des suspentes antivibratiles et un isolant minéral ou biosourcé, disposé entre le plafond existant et la plaque de plâtre acoustique. 
  • Utiliser un isolant à coller directement au plafond, quand la place disponible n’est pas importante.

 

La porte d’entrée

 

  • Remplacer la porte d’entrée par une porte phonique qui est généralement plus épaisse et plus lourde. 
  • Remplacer les joints existants par des joints phoniques et compléter l’étanchéité périphérique par le mise en place d’un seuil à la suisse. 

Quelles solutions simples et rapides pour isoler un appartement du bruit ? 

Obtenir une isolation phonique efficace implique forcément de réaliser des travaux. Il est toutefois possible de mettre en œuvre des solutions simples et efficaces sans se lancer dans de grands travaux de rénovation. 

 

La clé essentielle pour une bonne isolation phonique repose sur le principe « masse – ressort – masse ». Les masses sont représentées par les parements en plaques de plâtre, tandis que le ressort est assuré par un isolant fibreux (laine de verre, fibre de bois ou textiles recyclés). 

 

Voici les principales solutions que nous proposons pour chaque application : 

 

La toiture

 

 

Le sol 

 

  • Solution Isosol + Placosol® 13 + Périsol : pour l’isolation phonique des sols en chapes sèches, idéale pour réduire les bruits d’impact entre deux étages. Si le sol ne dispose pas d’une bonne planéité, il est possible de disposer avant l’Isosol une couche de Placoforme® 

 

Les murs

 

Isolation acoustique des murs de façade et des murs intérieurs :

Ces deux solutions, l’une sur fourrures et l’autre sur montants, assurent à la fois une excellente isolation phonique contre les bruits extérieurs et un confort thermique. 

 

Isolation phonique des petits espaces :

  • Solution Placo® Phonique Rénomince : une solution de rénovation à faible épaisseur associant une plaque à haute performance acoustique à une laine minérale de haute densité. 

 

Isolation acoustique des cloisons séparatives ou distributives :

 

Zoom sur les plaques : 

Placo® Phonique : une plaque dotée d’un cœur de haute densité et amortissant, idéale pour isoler du bruit deux espaces (chambre/salle de bain, chambre/salon). Disponible en version marine et en largeur 600 mm pour les endroits difficiles d’accès. 

Placo® Multiconforts : la plaque combinant performance phonique, robustesse, préservation de la qualité de l’air intérieur et résistance à l’humidité, idéale pour les pièces qui requièrent des besoins multiples. 

 

Le plafond

 

Quelle règlementation phonique pour les immeubles ? 

La réglementation phonique pour les immeubles, notamment les bâtiments d'habitation construits après 1970, est définie par un ensemble de normes acoustiques. Ces normes varient en fonction de la date de construction du bâtiment et couvrent différents aspects tels que l'isolation vis-à-vis des bruits extérieurs, des bruits intérieurs et des bruits d'impact. 

 

Depuis 2013, il est obligatoire pour le maître d'ouvrage de délivrer une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique une fois les travaux de construction achevés. Les caractéristiques acoustiques à respecter pour les bâtiments d'habitation neufs sont précisées dans l’arrêté du 30 juin 1999 relatif aux modalités d'application de la réglementation acoustique et dans l’arrêté du 30 mai 1996 relatif à l'isolement acoustique des bâtiments d'habitation dans les secteurs affectés par le bruit

 

Les exigences minimales à respecter pour tout permis de construire déposé depuis le 1er janvier 2000 comprennent : 

  • Un isolement aux bruits extérieurs avec un indice minimal de DnTA,tr supérieur à ≥ 30 dB. 
  • Un isolement aux bruits intérieurs avec un indice minimal de DnTA selon la nature des pièces, pouvant être de 53, 55 ou 58 dB. 
  • Une réception des bruits d'impact limitée à un niveau L’nT,W inférieur ou égal à de ≤ 58 dB. 

 

Ces normes visent à garantir un confort acoustique optimal pour les occupants des bâtiments tout en tenant compte de l'environnement sonore extérieur au logement.