Hero Image
Image
Qualité de l'air intérieur
Qualité de l'air intérieur
2 min

Qualité de l’air intérieur : une question de santé

Posté le 18.02.2021 - mis à jour le 04.07.2021

Savez-vous que l’air que nous respirons est plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur ? Découvrez en quoi la qualité de l’air intérieur est un enjeu pour votre santé.

Un enjeu de santé publique, à surveiller au quotidien

Conformément à la réglementation, la qualité de l’air intérieur est surveillée dans les établissements recevant du public. C’est désormais un enjeu de santé publique.

L’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur

Missionné par les pouvoirs publics, l’observatoire de la Qualité de l’air intérieur a émis ce paradoxe : l’air que nous respirons peut être cinq à dix fois plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. 

 

Des occupants très exposés à la qualité de l’air intérieur

L’observatoire ajoute pour notre vigilance que nous passons 80 % de notre temps dans des espaces intérieurs.

Les enfants sont plus sensibles à la qualité de l’air intérieur

Les populations les plus vulnérables à la pollution de l’air intérieur sont les personnes âgées, les femmes enceintes, et bien sûr les enfants.  

Odile Massot, docteur en endocrinologie, nous l’explique : "Les enfants sont les premiers concernés par la qualité de l’air intérieur parce qu’ils ventilent 2 fois plus que les adultes jusqu’à l’âge de 7 ans."

Dotés d’un métabolisme plus rapide, les plus petits absorbent davantage de polluants que les adultes. Comme leur organisme est en croissance, ils ont également besoin d’un air sain pour le bon développement de leur système respiratoire.

Le saviez-vous ?

Reconnaissable à sa couleur blanche, la plaque de plâtre Placo® Activ’air® purifie l’air intérieur que vous respirez.

Travaux et solutions pour améliorer la qualité de l'air