Hero Image
Image
humidite_vitre
Humidité
8 minutes min

Humidité maison : les solutions au problème

Posté le 07.05.2024 - mis à jour le 14.05.2024

Vous remarquez des taches sur vos murs et plafonds, des moisissures, des écaillements de peinture ou un gonflement du papier peint ? Vous avez sans doute des problèmes d'humidité dans votre maison. En effet, un taux hygrométrique élevé est source de nombreux désagréments, de l'apparition de moisissures à la détérioration de la structure même du logement. Comment reconnaître les problèmes d'humidité dans une maison et comment y remédier ? 

Comment reconnaître les problèmes d’humidité dans la maison ?

Généralement, les signes d’une humidité importante dans une maison ne passent pas inaperçus. Certains se reconnaissent visuellement et il est important de les surveiller de près pour mieux les traiter.

 

  • Apparition de moisissures : La présence de moisissures apparait le plus souvent sur les murs et plafonds des zones humides, telles que la salle de bains, la cuisine ou le sous-sol. Celles-ci se manifestent généralement sous la forme de taches noires ou vertes et sont liées le plus souvent à un phénomène de condensation.
  • Mauvaises odeurs : Un excès d'humidité dans une maison peut engendrer des odeurs de moisi tout de suite reconnaissables. Cette odeur tenace et désagréable révèle souvent des signes d'humidité.
  • Écaillement de la peinture, décollement du papier peint : Si vous constatez que la peinture ou le papier peint se décolle, cela peut être dû à l'humidité qui s'infiltre dans les murs.
  • Sensation de moiteur : Une maison qui semble toujours humide au toucher et de la condensation sur les fenêtres sont souvent les signes avant-coureurs d'un excès d'humidité pouvant affecter la santé des occupants et la structure de l’habitat. 

 

Notez que vous devez également prêter attention au moment où cette humidité est survenue dans votre logement. Est-elle visible dans une ou plusieurs pièces de la maison ? Sur les murs, les plafonds, mais aussi sur les sols ? L'humidité se manifeste-t-elle surtout en cas d’intempéries ? S’est-elle développée progressivement ou est-elle apparue du jour au lendemain ? S’agit-il d’un problème de condensation, d'un défaut d'étanchéité ou d’une d'isolation insuffisante ?
 

Quels sont les différents types de problèmes d’humidité dans une maison ?

L’humidité, dangereuse pour la santé des occupants, peut également générer des problèmes sur la structure du bâtiment. C’est pourquoi il est indispensable d’identifier son origine au plus vite afin de pouvoir la traiter efficacement. 

 

Il existe trois causes principales à l’humidité : la condensation, les infiltrations, les remontées capillaires.

  • La condensation : La condensation se forme lorsque de l'air chaud entre en contact avec des surfaces froides (par exemple : fenêtres ou murs mal isolés, miroirs dans la salle de bains) provoquant la formation d'humidité. Pour réduire la condensation, il est recommandé de chauffer correctement votre logement et d’aérer régulièrement les pièces en créant un courant d’air pendant une dizaine de minutes. 
  • Les infiltrations d'eau : Les fuites de toit, les fissures dans les fondations ou les canalisations défectueuses permettent à l'eau de s'infiltrer à l’intérieur du logement. Que ce soit par les murs, la toiture ou le sol, il est indispensable de réparer rapidement afin d’éviter des problèmes d'humidité plus graves à l'avenir.
  • Les remontées capillaires : Les remontées capillaires surviennent dans les habitations en contact direct avec la terre, lorsque l'eau souterraine remonte à travers les murs poreux. Résultats : le bâtiment perd de sa sécurité structurelle, et des moisissures, salpêtres et mauvaises odeurs apparaissent progressivement du sol vers le haut des murs. 
     

Les solutions pour éviter les problèmes d’humidité dans la cuisine

La cuisine fait partie des pièces de la maison où l’on rencontre régulièrement des problèmes d’humidité. Si les activités humaines (cuisson des aliments, vaisselle par exemple) génèrent naturellement de la vapeur d’eau et de la condensation, une humidité excessive peut devenir problématique, au point d’endommager les murs et plafonds, et créer un environnement propice au développement de moisissures. 

 

Pour diminuer le taux d’humidité dans votre cuisine, voici plusieurs astuces : 

  • Activez la hotte aspirante lorsque vous cuisinez et laissez-la fonctionner pendant cinq minutes après avoir terminé la cuisson ;
  • Placez un couvercle sur les casseroles et les poêles ;
  • Ventilez votre cuisine en ouvrant les fenêtres pendant la cuisson ;
  • Si possible, conservez la porte de la cuisine fermée afin de contenir l’humidité dans la pièce ;
  • Entretenez régulièrement les grilles d'aération de votre VMC et assurez-vous que celle-ci fonctionne correctement.
     

Les solutions pour éviter les problèmes d’humidité dans la salle de bains

La salle de bains, même petite, est la pièce qui produit le plus d’humidité dans une maison. Cette situation s’explique par l’activité humaine. En effet, la vapeur d’eau, à l’occasion d’une douche ou d’un bain, laisse des traces d’humidité et produit de la condensation. Ce phénomène tout à fait normal peut toutefois devenir problématique lorsque le taux d’hygrométrie est trop important et que l’humidité de la pièce ne parvient pas à s’évacuer naturellement. On parle alors d’excès d’humidité. 

 

De bonnes habitudes sont à adopter pour préserver votre salle de bains de manière efficace et durable :

  • Aérez après une douche ou un bain. Si votre salle de bains dispose d’une fenêtre, pensez à l’ouvrir une dizaine de minutes tous les jours ;
  • Asséchez les murs de la baignoire après utilisation ;
  • Laissez la porte ouverte lorsque la pièce n’est pas utilisée ;
  • Évitez de faire sécher du linge dans la salle de bains, réduisez la quantité de serviettes humides ;
  • Nettoyez régulièrement les grilles d’aération de votre VMC ;
  • Optez pour un absorbeur d’humidité.

Les solutions pour éviter les problèmes d’humidité dans la chambre

Avec la cuisine et la salle de bains, la chambre est la troisième pièce pouvant présenter des problèmes d’humidité. Il s’agit d’être vigilant si votre chambre semble froide ou qu’elle est difficile à chauffer. Et si vous constatez de la condensation sur les fenêtres, des moisissures autour des fenêtres, dans les placards ou derrière les meubles, voire une odeur de moisi ou humidité dans les placards.

 

Voici quelques astuces pour prévenir les problèmes d’humidité dans la chambre : 

  • Ouvrez les fenêtres quelques minutes tous les jours (même en hiver) ; 
  • Nettoyez et asséchez les cadres des fenêtres ;
  • Évitez de surchauffer la pièce (au-delà de 22 °C) ;
  • Ouvrez les rideaux le jour et assurez-vous qu’ils ne recouvrent pas les appareils de chauffage ;
  • Décollez les meubles du mur extérieur ou d’une fenêtre ;
  • Ouvrez les portes des placards régulièrement afin de renouveler l’air ;
  • Évitez de faire sécher du linge humide près des appareils de chauffage sans une ventilation appropriée ;
  • Nettoyer les équipements de ventilation et de chauffage.
     

Les solutions pour éviter les problèmes d’humidité dans le sous-sol

Un sous-sol humide peut engendrer des dommages importants, notamment sur les fondations, les murs et les planchers. L’humidité excessive favorise aussi la croissance de moisissures, nocives pour la santé, et une mauvaise qualité de l'air.


Des mesures préventives sont à mettre en place pour régler les problèmes d'humidité dans votre sous-sol : 

 

  • Éliminez l'humidité à la source : Il s’agit d’inspecter les murs et le plafond pour détecter les éventuelles fuites d'eau, remontées capillaires et infiltrations d’eau. Assurez-vous que l'eau de pluie est dirigée loin de votre habitation. Si nécessaire, améliorez le système de drainage. 
  • Utilisez des déshumidificateurs : Placer des déshumidificateurs dans votre sous-sol permettra de réduire l'humidité ambiante dans la pièce. 
  • Installez un système de ventilation : L’installation d’extracteurs d’air aspirant l’humidité présente dans le sous-sol permettra de réguler le taux d’humidité, mais aussi de renouveler l’air en continu, pour maintenir une atmosphère saine et agréable.

 

En suivant ces conseils, vous éliminerez une grande partie le risque d’humidité dans votre logement.
 

Quels sont les travaux à prévoir dans une maison humide ?

Si malgré toutes ces précautions, les problèmes d'humidité dans votre logement persistent, il est temps de considérer à réaliser des travaux afin de renforcer l'isolation de l’enveloppe du bâtiment.
En effet, l’enveloppe du bâtiment parfaitement isolée combinée à une bonne étanchéité à l’air et une ventilation efficace au quotidien permettront d’éliminer les infiltrations parasites d’air et d’éviter les excès d’humidité de l’air ambiant. 

 

Les solutions Placo® : 

  • La plaque de plâtre Placomarine® : Cette plaque hydrofugée classée H1 protège efficacement contre l'humidité. Résistante à l'humidité ainsi qu'à la moisissure, elle est spécialement conçue pour la création de salles de bains et des pièces non-chauffées (cellier, garage, buanderie, etc.), en neuf comme en rénovation. Elle s’adapte aussi bien en cloison, qu’en doublage sur ossature et plafond.
  • La plaque Placo® Multiconforts : Cette plaque de plâtre qui convient à toutes les pièces de l’habitat (pièces humides, cuisine, salon, chambres ou garage) permet de bénéficier des propriétés de plusieurs plaques de plâtre. Elle est robuste, 6 fois plus résistante à l’humidité qu’une plaque BA13 standard. Côté acoustique, elle permet un gain acoustique de 3 à 5 dB sur le système par rapport à un ouvrage réalisé en BA13 standard. Elle bénéficie de la technologie dépolluante Activ’Air qui absorbe jusqu’à 70 % du formaldéhyde présent dans l’air intérieur. 
  • La plaque de plâtre Glasroc® H Ocean 18S : Cette plaque de plâtre superhydrofugée est parfaitement adaptée aux pièces très humides, telles que la salle de bains. Revêtue sur ses deux faces d'un voile de verre renforcé, elle permet de réaliser des cloisons et des doublages intérieurs sur ossature métallique particulièrement résistants à l'humidité.
     

Diagnostic et traitement de l'humidité dans la maison

Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel spécialisé dans l’isolation énergétique. Celui-ci saura diagnostiquer la cause de l'humidité et proposer un traitement approprié. Pour préserver votre habitation de manière efficace et durable, faites appel à un artisan labellisé RGE pour vos travaux (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous pourrez ainsi prétendre à des aides financières de l’État, dont MaPrimeRénov’