Hero Image
Image
Humidité
Humidité
6 minutes min

Odeur humidité : causes et astuces pour la maison

Posté le 14.05.2024 - mis à jour le 14.05.2024

Un taux d’humidité dans une habitation est souvent source de mauvaises odeurs. Tenaces, elles imprègnent très facilement tous les éléments d’une pièce et sautent au nez dès que l’on entre dans une maison. Elles peuvent causer de sérieux dégâts dans l’habitat, mais surtout affecter votre santé. D'où vient cette odeur persistante et quelles sont les solutions pour s'en débarrasser de manière efficace ?

Qu'est-ce qu'une odeur d’humidité ?

L'odeur d’humidité est une odeur assez caractéristique, apparentée à du moisi. Elle se dégage principalement des zones humides, mal ventilées ou exposées à l’eau, telles que la salle de bains, la cuisine ou les sous-sols. Cette odeur désagréable n'est pas seulement déplaisante, elle révèle bien souvent des signes avant-coureurs de problèmes d'humidité pouvant affecter la santé et le bien-être des occupants, et la structure du bâtiment.

Quelles peuvent être les causes d'une odeur d’humidité ?

Avant de s'attaquer à l'élimination des mauvaises odeurs dans votre logement, il est indispensable d’en déterminer son origine. L’humidité touche-t-elle les murs et les papiers peints, la moquette ou les boiseries ? Y a-t-il des traces de moisissures visibles dans certains recoins, aux fenêtres, au sol ou au plafond ? 

 

L’humidité peut être provoquée par :

  • Une infiltration d'eau : Les fuites ou les infiltrations d’eau provenant d’une toiture, de murs ou d’une fondation défectueuse augmentent l’humidité et favorisent l’apparition d’odeurs ;
  • Une condensation excessive : Visible sur les fenêtres et les murs, la condensation résulte du choc thermique entre l'air chaud intérieur et des surfaces froides, pouvant contribuer à l’humidité et à la formation de moisissures ;
  • La présence de moisissures : Ces micro-organismes présents sur les fenêtres et les murs sont favorisés par l'humidité et dégagent une odeur caractéristique ;
  • Une ventilation insuffisante : L'absence de ventilation, notamment dans la salle de bains et la cuisine, génère une accumulation d'humidité et de mauvaises odeurs ;
  • Un dégât des eaux : Après des inondations ou un dégât des eaux, l’humidité résiduelle peut causer des odeurs persistantes. 
     

Comment éliminer les odeurs d'humidité dans une maison ?

Prenez de bonnes habitudes afin de supprimer les mauvaises odeurs d'humidité et assurer un environnement sain dans votre logement. Pour cela, pensez à aérer au moins 10 minutes par jour chaque pièce, même l’hiver, pour renouveler l’air.

 

Aérez régulièrement votre maison


Aérer les pièces de votre maison - au moins 10 minutes le matin et le soir, même l’hiver - est essentiel pour assurer un environnement sain dans votre logement. Par exemple, les activités quotidiennes dans la salle de bains produisent de la vapeur d’eau en grande quantité qui condense sur les parois les plus froides. Il convient donc d’aérer la pièce après usage pour rétablir un taux d’hygrométrie correct, compris entre 40 % et 60 % selon l’ADEME. Même s’il existe un système de ventilation fonctionnel, la condensation sur les parois pourrait, à terme, créer des moisissures responsables d'odeurs désagréables. 

 

Nettoyez votre logement en profondeur


Si vous aérez tous les jours et que les odeurs d’humidité ou de moisi persistent, c’est qu’il est temps de réaliser un grand nettoyage intérieur ! Nettoyer de fond en comble votre logement vous permettra d’éliminer toutes les traces de moisissure, que ce soit dans la salle de bains, sur vos sols, murs et plafonds. 
Privilégiez des produits naturels tels que le vinaigre blanc, reconnu pour ses propriétés antifongiques ou le bicarbonate de soude, efficace contre les taches de moisissure. Les huiles essentielles, comme celle de tea tree, peuvent également être utilisées pour leurs propriétés antibactériennes.
Aussi, pensez à nettoyer vos tapis et moquettes régulièrement pour éviter qu'ils ne retiennent l'humidité.

 

Réparez les fuites potentielles


L'eau est l'ennemi n°1 des habitations. Une fuite, même minime, peut causer des dégâts considérables si elle n'est pas traitée rapidement. Inspectez régulièrement votre habitation, en particulier la plomberie, les murs et la toiture. En cas de détection d'une fuite, une intervention rapide est essentielle pour prévenir les dommages structurels et l'apparition de moisissures.

 

Optez pour un déshumidificateur


Autre solution pour évacuer l'humidité accumulée : optez pour un déshumidificateur d’air qui se chargera d’absorber l’excédent d’eau de l’air ambiant. Il est fortement conseillé de l’utiliser dès lors que le taux d’humidité de votre maison dépasse les 60 %. 


Sachez que si le déshumidificateur d’air peut être très efficace, malheureusement il ne résoudra pas à lui seul vos problèmes d’humidité. Il s’agit davantage d’une solution d’appoint et de confort : pour venir à bout de l’humidité chronique, il vous faut impérativement en déterminer la source avec un professionnel, et effectuer des travaux en conséquence. 
 

Quels sont les travaux à prévoir pour lutter contre les odeurs d’humidité ?

Si malgré tous ces gestes vous ne parvenez pas à venir à bout des mauvaises odeurs, c’est que vos problèmes d’humidité sont plus importants. Ils nécessitent certainement l’intervention d’un professionnel et la réalisation de travaux de rénovation de l’enveloppe du bâtiment. 


Dans le cas où l’humidité subsisterait dans votre salle de bains malgré ces précautions, nous vous conseillons d’utiliser les solutions Placo® : 

  • La plaque de plâtre Placomarine® : Haute résistance à l'humidité, cette plaque s'utilise en cloison, doublage sur ossature, gaines techniques et habillages. Hydrofugée H1, elle est destinée principalement aux pièces humides, et s'utilise en neuf comme en rénovation.
  • La plaque Placo® Multiconforts : Cette plaque de plâtre qui convient à toutes les pièces de l’habitat (pièces humides, cuisine, salon, chambres ou garage) permet de bénéficier des propriétés de plusieurs plaques de plâtre. Elle est robuste, 6 fois plus résistante à l’humidité qu’une plaque BA13 standard. Côté acoustique, elle permet un gain acoustique de 3 à 5 dB sur le système par rapport à un ouvrage réalisé en BA13 standard. Elle bénéficie de la technologie dépolluante Activ’Air qui absorbe jusqu’à 70 % du formaldéhyde présent dans l’air intérieur. 
  • La plaque Placo® Glasroc H Ocean : Cette plaque super-hydrofugée est un revêtement de mur spécialement conçu pour les pièces très humides. Revêtue sur ses deux faces d'un voile de verre renforcé, elle permet de réaliser des cloisons et des doublages intérieurs sur ossature métallique particulièrement résistants à l'humidité.

 

Seul un professionnel saura identifier la cause d’un problème plus profond d’isolation dans votre logement et déterminer les travaux d’isolation dont vous pourriez avoir besoin :

  • Isolation de la toiture (par l’intérieur ou par l’extérieur) ;
  • Isolation des murs ;
  • Remplacement des châssis des portes et fenêtres si ceux-ci ne sont pas suffisamment étanches ou trop vétustes ;
  • Remplacement des vitres par du double vitrage (si possible renforcé).

 

Pour préserver votre habitation de manière efficace et durable, faites appel à un artisan labellisé RGE pour vos travaux (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous pourrez ainsi prétendre à des aides financières de l’État, dont MaPrimeRénov’.